Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Besançon : Alexandra Cordier en campagne à la maison de Colette, d'autres candidats s'interrogent

-
Par , France Bleu Besançon

La candidate Ensemble! pour les élections municipales à Besançon s'est rendue dans la parc de la maison de Colette ce dimanche, pour présenter son projet pour ce lieu qui appartient à la mairie. Des candidats d'autres listes dénoncent "un mélange des genres" et "un conflit de loyauté".

La candidate bisontine Alexandra Cordier et ses colistières devant la maison de Colette, le 8 mars 2020
La candidate bisontine Alexandra Cordier et ses colistières devant la maison de Colette, le 8 mars 2020 © Radio France - Lauriane Delanoë

Ce dimanche 8 mars, pour la journée internationale des Droits des Femmes, Alexandra Cordier a rassemblé ses colistières à la maison de Colette, à Besançon. L'ex-référente LREM du Doubs, candidate à la mairie de Besançon, voulait présenter son programme pour ce lieu symbolique, qui appartient à la mairie bisontine et est fermé au public.

Nous souhaitons rénover complètement cette maison, comme on l'a fait avec la maison Victor Hugo" - Alexandra Cordier, tête de liste Ensemble !

La tête de liste Ensemble!, désormais sans étiquette, propose de rénover la maison pour l'ouvrir au public. Les Bisontins ont pu la découvrir lors des journées du patrimoine en 2019. L'écrivaine Colette y a vécu six mois par an de 1900 à 1908. Pour Alexandra Cordier, "c'est un site emblématique de Besançon". L'ancienne chargée de la communication de la ville souhaite donc s'inspirer de la maison Victor Hugo, pour la maison de Colette. Le parc de sept hectares, avec des vergers, seraient aussi ouvert au public "dès le mandat prochain, si nous sommes élues", poursuit Alexandra Cordier.

Jean-Louis Fousseret, actuel maire de Besançon et colistier d'Alexandra Cordier, était présent à la maison de Colette ce dimanche 8 mars 2020
Jean-Louis Fousseret, actuel maire de Besançon et colistier d'Alexandra Cordier, était présent à la maison de Colette ce dimanche 8 mars 2020 © Radio France - Lauriane Delanoë

Un rendez-vous de campagne dans un lieu fermé au public

Alexandra Cordier était aussi accompagnée ce dimanche du maire actuel de Besançon. Jean-Louis Fousseret figure en avant-dernière place sur la liste de la candidate.

La présence de ces candidats sur ce site municipal fermé au public fait tiquer certains de leurs opposants. Alexandra Cordier explique qu'elle a demandé l'autorisation à la mairie, "tout simplement". Jean-Louis Fousseret, maire et candidat précise : "J'ai demandé l'autorisation d'y entrer, comme dans un parc. Vous remarquerez que nous ne sommes pas entrés dans la maison, seulement dans le parc".

Si d'autres candidats le demandent, ils auront la même autorisation. Les règles sont les mêmes pour tout les monde". - Jean-Louis Fousseret, maire sortant de Besançon et candidat sur la liste Ensemble!

Pour Anthony Poulin, candidat sur la liste de gauche d'Anne Vignot, le maire actuel "se justifie lorsqu'on lui pose la question. Mais nous estimons qu'il y a un conflit de loyauté. Il aurait mieux fait de s'abstenir de donner cette autorisation". L'élu Europe-Ecologie-Les Verts souligne que ce dimanche, les candidats de sa liste "Besançon par Nature" étaient "sur les marchés, devant les boulangeries, pour parler des droits des femmes directement avec les Bisontins et les Bisontines". Dans son programme, Anne Vignot propose également d'ouvrir la maison de Colette au public.

De son côté, Séverine Véziès, numéro 3 sur la liste de la France Insoumise, dénonce un "mélange des genres" : "Alexandra Cordier était chargée de communication de la ville. Plus d'une fois, elle a mélangé l'utilisation du compte twitter de la ville pour faire de la pub pour la République en Marche. _Le mélange des genres continue_". La colistière de Claire Arnoux, pour "Besançon Verte et Solidaire" estime que la maison de Colette aurait dû être ouverte à tous, et "pas simplement à la protégée du maire".

Les candidats têtes de listes à Besançon sont :

  • Anne Vignot, liste Besançon par nature
  • Eric Alauzet, LREM et Modem
  • Claire Arnoux, liste Besançon verte et solidaire
  • Alexandra Cordier, liste Ensemble! 
  • Ludovic Fagaut (LR), liste Besançon maintenant
  • Jacques Ricciardetti (RN)
  • Nicole Friess (LO)
  • Jean-Philippe Allenbach, Les Régionalistes
  • Karim Bouhassoun, Bisontines.Bisontins
Choix de la station

À venir dansDanssecondess