Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Besançon : une visite Stanislas Guerini et Brune Poirson sur fond de division chez LREM

-
Par , France Bleu Besançon

Stanislas Guerini, le délégué général LREM, et la secrétaire d'Etat à la transition écologique faisaient étape à Montfaucon, ce samedi, pour parler écologie. La visite s'est poursuivie par l'inauguration de la permanence de campagne d'Eric Alauzet à Besançon dans un climat de tension dans le parti.

Stanislas Guerini, délégué général En marche, la sécrétaire d"'état Brune Poirson et Eric Alauzet devant la permanence de campagne de ce dernier.
Stanislas Guerini, délégué général En marche, la sécrétaire d"'état Brune Poirson et Eric Alauzet devant la permanence de campagne de ce dernier. © Radio France - Virginie Vandeville

Besançon, France

Stanislas Guerini, le délégué général en Marche était à Montfaucon, accompagné de Brune Poirson, secrétaire d'état auprès de la ministre de la transition écologique et solidaire, ce samedi. Une venue dans le cadre de son tour de France "des projets qui marchent", sorte de marathon des villes "inspirantes" en vue de la préparation des élections municipales de 2020. Une visite avec, en toile de fond, des divisions et des tensions en local au sein du parti.

La rupture est actée déjà depuis quelques semaines, celle entre Eric Alauzet, candidat LREM investi en juillet dernier par le parti, et Alexandra Cordier, la référente départementale d'En Marche et candidate malheureuse à cette même investiture. Si Stanislas Guerini balaie l'idée d'une venue pour apaiser les tensions, il confirme et rappelle son soutien entier à Eric Alauzet "le seul et unique candidat, le candidat que j'ai choisi".  

Quant à la crainte d'une liste dissidente porté par sa référente du Doubs aux municipales de Besançon, le délégué général botte en touche. "Je refuse de me projeter dans des politiques fictions, je vois bien qu’il y a des dissensions mais je crois au rassemblement des troupes. Il faut dépasser les questions de personnes", affirme Stanislas Guerini qui appelle au dialogue. Il assure d'ailleurs qu'il s'entretiendra avec Alexandra Cordier.

Inauguration de la permanence d'Eric Alauzet à Besançon ce samedi. - Radio France
Inauguration de la permanence d'Eric Alauzet à Besançon ce samedi. © Radio France - Virginie Vandeville

Une permanence pour tout le mandat

Le délégué général En Marche et Brune Poirson se sont rendus ensuite à Besançon pour inaugurer la permanence de campagne d'Eric Alauzet. Le local sera "un endroit de dialogue avec les Bisontins pour faire évoluer notre programme. Il sera conservé pendant le mandat en cas de victoire. Tous les Bisontins sont les bienvenus !" assure le candidat.  A la question : même Alexandra Cordier ?  " J'ai dit, tous les Bisontins peuvent venir", sourit Eric Alauzet qui refuse désormais de commenter les divisions, en précisant tout de même que les portes lui sont ouvertes si elle veut venir avec lui.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu