Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Biarritz : le projet du parc Aguilera, contesté mais sur les rails

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Pays Basque

Le dossier de l’aménagement du site sportif d'Aguilera encore une fois au centre des débats du conseil municipal de Biarritz. Une nouvelle délibération a été adoptée à une très large majorité mais non sans polémiques. Le texte approuvé est de bon augure pour la présidence du Biarritz Olympique.

Le Maire centriste de Biarritz Michel Veunac
Le Maire centriste de Biarritz Michel Veunac © Radio France - Bixente Vrignon

L’aménagement du site sportif d'Aguilera encore une fois au cœur des débats et des passions lors du conseil municipal de Biarritz mercredi soir. Une délibération portant sur "l'adaptation du plan local d'urbanisme par une mise en compatibilité du document d'urbanisme"a été adoptée par une très large majorité. Le texte va permettre de réaliser entre 300 et 350 logements (dont 50% de logements locatifs sociaux) afin de répondre à une demande croissante de la population. La création de commerces et la modernisation des installations sportives sont également dans le projet qui s'apparente à l’élaboration d'un véritable quartier.

Du pain bénit pour Jean-Baptiste Aldigé

Cette nouvelle orientation stratégique a pour objectif de tirer le meilleur potentiel d'un site sportif désormais entre les mains de l'investisseur Louis-Vincent Gave et de l'un de ses plus proches collaborateurs, le président du BO, Jean-Baptiste Aldigé. Les deux hommes, aux manettes du club depuis un an, ont décidé d'investir dans le projet immobilier afin d'en tirer des bénéfices et ainsi d’être autonome pour financer le club de rugby. La délibération du conseil municipal est donc du pain bénit pour eux. Elle va permettre de rendre constructible des terrains qui ne le sont pas actuellement.

Nathalie Motsch virulente 

Seule contre tous, Nathalie Motsch s'est une nouvelle fois opposée a ce projet et directement au Maire centriste Michel Veunac. L’élue, (ancienne adjointe) estime que le projet est " juridiquement intenable et moralement contestable". En raison des délais les premiers coups de pioches ne pourraient intervenir avant deux bonnes années, soit au delà de la mandature actuelle puisque les élections municipales vont se dérouler en mars 2020. Pour Nathalie Motsch "on vend du rêve aux biarrots...!!! ". C'est désormais à l'agglomération Pays Basque de valider la procédure.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu