Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Biarritz : critiques à boulets rouges contre Maider Arosteguy

-
Par , France Bleu Pays Basque

L'opposition de gauche, abertzale et écologiste fustige les dernières décisions de la maire de Biarritz en matière de politique culturelle et sociale. Une conférence de presse était organisée lundi matin devant l'Auberge de jeunesse de la ville dont la fermeture est imminente.

(de g. à d.) Christine Labrousse (FI), Rafa Valdivielso (EHBai), Ana Ezkurra (EELV) et Mathieu Accoh (FI) devant l'Auberge de jeunesse de Biarritz fermée.
(de g. à d.) Christine Labrousse (FI), Rafa Valdivielso (EHBai), Ana Ezkurra (EELV) et Mathieu Accoh (FI) devant l'Auberge de jeunesse de Biarritz fermée. © Radio France - Iban

Ils sont une vingtaine de militant-es à faire le point devant l'Auberge de jeunesse, près du lac Mouriscot. L'équipement associatif de 100 lits est désormais vide, attendant la fermeture officielle et définitive le 31 décembre prochain. La conférence de presse de ce lundi matin s'est transformée en assemblée générale de Biarritz Euskal Herrian, la liste d'union France Insoumise, Europe Ecologie Les Verts et Euskal Herria Bai constituée lors des dernières municipales. Et, vue de gauche, les critiques pleuvent.

La disparition de l'unique Auberge de jeunesse du Pays Basque? "Un risque de transformation de Biarritz en ville de la Côte d'Azur réservée aux plus riches et aux plus âgés" analyse la biarrote Ana Ezcurra d'Europe Ecologie Les Verts. Elle souligne le paradoxe de la part de "la maire de vouloir contrôler les logements de type airbnb quand il y a près de 50% de résidences secondaires et quand on fait fermer une alternative à ce type de meublés". Les difficultés financières ? "Un prétexte" répond l'abertzale Rafa Valdivielso qui ajoute que "l'activité 2019 était bénéficiaire" et le montant des travaux de rénovation nécessaires "surévalué".

Un mode de gouvernance comme au temps de Michel Veunac, des décisions prises quelque part dans des bureaux sans que l'on comprenne bien l'intention, que tout le monde les apprenne par voie de presse, et qu'ensuite, en fonction des réactions on fasse machine arrière ou pas _(_Mathieu Accoh, FI)

Et puis il y a la manière. "La directrice de l'Auberge de jeunesse a appris par voie de presse qu'elle perdrait son travail" souligne Ana Ezcurra. "Un mode de gouvernance comme au temps de Michel Veunac, des décisions  prises quelque part dans des bureaux sans que l'on comprenne bien l'intention, que tout le monde les apprenne par voie de presse, et qu'ensuite, en fonction des réactions on fasse machine arrière ou pas" analyse Mathieu Accoh de la France Insoumise.

Fin de partie pour Biarritz Culture, 30 ans après ?

Les explications avancées par la maire Maider Arosteguy lors du dernier conseil municipal ne les ont pas convaincus. Les conséquences de la pandémie sur les finances municipales pour justifier une diminution des subventions, non plus. Il en est ainsi de la disparition annoncée de l'association Biarritz Culture, connue en particulier pour le festival international de danse Temps d'aimer depuis 30 ans. Selon la maire, une autre association devrait voir le jour centrée sur la danse. Le président de Biarritz Culture fédérant 18 associations culturelles biarrottes, Jakes Ababerry n'a pas souhaité faire de commentaire : "Je suis en dialogue". Quid du festival culturel basque Bi Harriz lau xori, et des manifestations culturelles en basque pour les enfants s'inquiète Kattalin Ezcurra.

Arrangurak euskal kulturarekiko

Le lancement d'un "appel à projet" par la mairie pour reprendre le cinéma Le Royal ne remporte pas davantage leurs suffrages. Recourir au privé pour exploiter un cinéma art & essai en cœur de ville, ils doutent que cela puisse intéresser un quelconque exploitant, surtout en ce moment.  Biarritz Euskal Herrian craint surtout une éventuelle création d'un cinéma commercial sur un autre lieu. Les exploitants privés potentiels ont jusqu'à fin janvier pour présenter leurs offres. En attendant, la délégation de service public (DSP) accordée à l'association Version Originale qui devait s'achever ce mois-ci pour gérer Le Royal est reconduite jusqu'à juin prochain.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess