Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Biarritz : un G7 sous haute protection

mercredi 23 janvier 2019 à 22:37 Par Andde Irosbehere et Paul Nicolaï, France Bleu Pays Basque, France Bleu Gascogne, France Bleu Béarn et France Bleu

Le préfet des Pyrénées-Atlantiques Gilbert Payet et le maire de Biarritz Michel Veunac ont précisé les zones de sécurité mises en place lors du sommet du G7 du 24 au 26 août 2019. Si la ville ne sera pas "bunkerisée", l'accès et les déplacements en centre-ville seront fortement restreints.

"Un maximum de sécurité et un minimum de désagrément". C'est l'objectif que se sont fixé le maire de Biarritz, le Préfet des Pyrénées-Atlantiques et le Sous-Préfet de Bayonne
"Un maximum de sécurité et un minimum de désagrément". C'est l'objectif que se sont fixé le maire de Biarritz, le Préfet des Pyrénées-Atlantiques et le Sous-Préfet de Bayonne © Radio France - Muriel Vittel

Biarritz, France

Deux zones différentes seront mises en place pour le G7 à Biarritz, ont expliqué Gilbert Payet et Michel Veunac.

  • La première (rouge) dite de «sécurité renforcée » concerne le cœur du sommet où vont se rencontrer les chefs d’Etat des gouvernements les plus puissants de la planète. Elle couvre une zone qui va du casino Bellevue jusqu’au plateau du phare en passant par le casino municipal et l’Hôtel du Palais où seront logées les délégations. La grande plage sera totalement interdite d'accès.
  • La seconde zone dite de « protection » concerne presque l’ensemble du centre-ville. Dans celle-ci les automobiles pourront circuler et stationner. 
  - Aucun(e)
-

Les informations ainsi que la carte détaillée, avec zoom, sont à retrouver sur le site de la mairie de Biarritz.

Dans les deux secteurs, seuls les habitants, les touristes résidents et les professionnels pourront circuler. Ils devront se faire connaitre pour bénéficier de badges afin de circuler dans la ville. Si la zone rouge sera interdite à la circulation comme au stationnement, la zone bleue sera en revanche un peu plus souple. 

Pour bénéficier des badges (et des macarons pour les voitures) les Biarrots vont recevoir prochainement un courrier dans leurs boîtes aux lettres. Par ailleurs à partir du 4 février un bureau d’information sera mis en place et par la suite un numéro vert.

► Posez toutes vos questions sur le G7, émission spéciale ce vendredi 25/01 de 18h à 19h

Des forces de sécurité à la hauteur de l’évènement 

Le préfet Gilbert Payet pilote l'ensemble du dispositif - Radio France
Le préfet Gilbert Payet pilote l'ensemble du dispositif © Radio France - Andde Irosbehere

"Plusieurs milliers de fonctionnaires et militaires mobilisés" Gilbert Payet, préfet des Pyrénées-Atlantiques

Même si aucun chiffre n’a été communiqué par le Préfet, le dispositif général sera hors norme. Des milliers de policiers, gendarmes et militaires seront mobilisés afin d’assurer la sécurité des grands de ce monde. Il y aura bien-sûr des contrôles en ville mais c’est tout le BAB et le sud des Landes qui seront sous surveillance. 

Pendant la durée du sommet, toutes les activités nautiques, comme la navigation ou le surf, seront interdites. Des navires de la Marine Nationale vont patrouiller au large. L’aéroport de Biarritz sera fermé pour les vols réguliers. Par ailleurs, toutes les manifestions seront interdites dans le département et sans doute dans le sud des Landes.

Au total ce sont quelques 3000 délégués du monde entier qui seront sur place et l’on attend entre 3000 et 5000 journalistes. Le financement du G7, dont le montant n'est pas communiqué, sera entièrement pris en charge par l'Etat.

Michel Veunac, maire de Biarritz, fier d'accueillir dans sa ville "l'un des plus grands événements mondiaux" - Radio France
Michel Veunac, maire de Biarritz, fier d'accueillir dans sa ville "l'un des plus grands événements mondiaux" © Radio France - Andde Irosbehere

"J'ai le sentiment que nous servons notre ville" Michel Veunac