Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Bientôt des caméras de vidéoprotection à Château-Gontier-sur-Mayenne

-
Par , France Bleu Mayenne

À partir du mois de décembre, entre 60 et 80 caméras de vidéoprotection seront installées dans les rues de Château-Gontier-sur-Mayenne. Le maire de la commune a animé une réunion publique samedi 9 novembre pour expliquer son choix.

Caméras de vidéoprotection - Photo d'illustration
Caméras de vidéoprotection - Photo d'illustration © Maxppp - Lionel VADAM

Château-Gontier, France

Les habitants de Château-Gontier-sur-Mayenne cohabiteront bientôt avec des nouveaux appareils au-dessus de leurs têtes. À partir du mois de décembre, la mairie va installer entre 60 et 80 caméras de vidéoprotection dans les rues et aux entrées de la ville. 

Le maire Philippe Henry a expliqué ce choix à une vingtaine d'habitants de la commune, rassemblés dans une salle de l'hôtel de ville ce samedi. Pour lui, les caméras limiteront la délinquance et baisseront cette moyenne de 500 délits par an à Château-Gontier-sur-Mayenne : "Cela a un effet dissuasif, c'est évident. À partir du moment où l'on se sait surveillé, on évite d'entrer dans un endroit où l'on sera identifié. Il devrait y avoir moins de dégradations et d'incivilités."

La vidéoprotection pourrait aussi aider les policiers et les gendarmes, impatients d'utiliser ces nouvelles technologies. "Ça facilitera leur travail, développe Philippe Henry. Les images assurent l'identification des auteurs des faits. Cela améliorera le taux d'élucidation et permettra aux enquêteurs d'aller plus vite."

Une baisse de la délinquance selon le Ministère de l'intérieur

Reste à savoir si ces caméras, installées dans plusieurs villes en France sont efficaces. Le maire de Château-Gontier-sur-Mayenne et les gendarmes s'appuient sur un rapport du Ministère de l'intérieur publié en 2009. L'étude affirme que les caméras dans les villes de la taille de Château-Gontier contribuent à une baisse de la délinquance d'environ 20%. 

Mais certains habitants de la commune sont moins convaincus par les bienfaits de cette vidéoprotection. Marion, par exemple, reste sceptique : "On peut se sentir un peu trop surveillé dans notre vie privé." Même sentiment pour Grégoire : "Le risque, c'est que ces caméras soient contrôlées à mauvais escient."

Un coût total de 300.000 euros

De ce côté-là, la commune se veut rassurante. Les images ne pourront être visionnées et utilisées qu'en cas d'enquête judiciaire, sur demande du Procureur de la République. Il n'est pas question ici de surveillance 24h sur 24. Les vidéos "inutiles" seront effacées au bout de 30 jours.

Au total, l'installation de cette vidéoprotection coûtera 300.000 euros répartis entre la municipalité, la communauté de communes et l'Etat. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu