Politique

Blocage politique et budgétaire au Conseil Départemental de Vaucluse

Par Philippe Paupert et Jean-Michel Le Ray, France Bleu Vaucluse samedi 28 janvier 2017 à 7:58

L'hémicycle du Conseil Départemental de Vaucluse
L'hémicycle du Conseil Départemental de Vaucluse © Radio France - Philippe Paupert

Les conseillers de Vaucluse devaient voter le budget primitif mais la gauche et l’extrême-droite ont voté contre une hausse de la taxe foncière. Le président du conseil départemental a donc retiré le vote du budget.

Au conseil départemental de Vaucluse, les élus devaient voter le budget primitif mais la majorité relative n'a pas résisté à une augmentation de la taxe foncière. 14 élus (le groupe Les républicains et deux élus de gauche) ont voté pour cette hausse. 20 élus (la gauche et l’extrême-droite) ont voté contre pour repousser cette hausse.

Il y avait un risque que le budget primitif 2017 soit aussi repoussé. Le président du conseil départemental a donc retiré le vote du budget. Le budget 2017 de 659 millions d'euros devra être soumis au vote avant le 15 avril, sinon, c'est le préfet qui gérera le département.

Maurice Chabert, le président du conseil départemental de Vaucluse, reproche aux élus un "manque de responsabilité politique". Maurice Chabert estime qu'il y a eu "des pressions pour que certains élus ne s'abstiennent pas".

Maurice Chabert "Aucune abstention, ce n'est pas normal"

Hervé de Lépinau (FN) estime que pour le groupe Front National, il est impossible d'augmenter les impôts car le Vaucluse est trop pauvre. Hervé de Lépinau explique que "ce qui l'a fait bondir, c'est de demander aux vauclusiens de supporter une énième augmentation des impôts"

Hervé de Lépinau "non à une énième augmentation des impôts"

À gauche, deux élus ont approuvé la hausse de la taxe, mais dix autres ont voté contre. Jean François Lovisolo (PS) s'est opposé à cette taxe car il manquait d'explications. Il demande "une ligne claire sur la fiscalité".

Jean François Lovisolo "pas allergique à l'augmentation mais qu'elle soit justifiée"

Réactions ironiques du vice-président en charge des finances

Le vice-président du Conseil Départemental de Vaucluse, Jean Baptiste Blanc a réagit avec ironie au report du vote du budget primitif 2017. Le président de la commission des Finance au département de Vaucluse décrit la situation politique avec humour et cynisme sur les réseaux sociaux.