Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Bordeaux : l'ex-députée socialiste Sandrine Doucet est décédée

lundi 4 février 2019 à 12:56 - Mis à jour le lundi 4 février 2019 à 13:41 Par Pascal Pierozzi et Pierre-Marie Gros, France Bleu Gironde et France Bleu

Sandrine Doucet, figure du Parti Socialiste en Gironde, luttait contre la maladie depuis plusieurs mois. Elle est décèdée des suites d'un cancer à l'âge de 59 ans, a annoncé sa famille ce lundi.

La députée Sandrine Doucet est décèdée ce lundi matin
La députée Sandrine Doucet est décèdée ce lundi matin © Radio France

Bordeaux

Sandrine Doucet a occupé le poste de députée à l'Assemblée nationale de 2012 à 2017 après avoir fait tomber un bastion de la droite depuis 133 ans, la 1ère circonscription, détenue par Chantal Bourragué. 

Auparavant Sandrine Doucet avait été conseillère générale suppléante près de Philippe Dorthe (2008).  Membre du Parti Socialiste depuis 2004 après avoir exercé des mandats syndicaux, elle fut une fervente militante de l'aile gauche du parti, proche de Vincent Peillon. Elle avait soutenu de nombreuses lois concernant l'éducation nationale. 

Le conseiller régional de Nouvelle Aquitaine Matthias Fekl, ancien député, ancien ministre a été l'un des premiers à réagir au décès de Sandrine Doucet.

Ses amis socialistes ont également réagi, à l'image du premier secrétaire du PS, Olivier Faure 

Une minute de silence a été observée en sa mémoire au début du conseil municipal de Bordeaux, qui se tient ce lundi après-midi. Michèle Delaunay, autre ancienne députée socialiste de Bordeaux, ancienne ministre et conseillère municipale d'opposition, a salué "sa droiture, son immense courage  et son incroyable panache face à la maladie". 

C'était une femme d'une grande droiture, que j'ai eu l'honneur d'accompagner jusqu'à la fin . Elle a été si exemplaire sur tous les plans" - Michèle Delaunay, ancienne ministre et ancienne députée PS de Gironde  

"Sandrine Doucet restera un modèle pour sa droiture et son exemplarité" Michèle Delaunay, ancienne ministre et ancienne députée PS de Gironde

Dans un communiqué Thierry Trijoulet, premier secrétaire fédéral de Gironde, rend hommage à l'élue socialiste : "Il y a encore quelques semaines, elle tenait à animer les réunions fédérales sur le thème de l’éducation à la Fédération PS de la Gironde. Issue d’une famille très impliquée dans la vie sociale et politique, père syndicaliste, grand-père résistant, arrière-grand-père parmi les premiers adhérents de la SFIO, elle avait rejoint naturellement le Parti Socialiste en restant toujours fidèle à ses convictions quelques que soient les périodes. Les militants, élus, actuels et anciens parlementaires du PS girondins se joignent à moi pour vous faire part de leur immense peine en ce lundi matin, à l'annonce de la disparition de Sandrine Doucet".