Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Bordeaux : le ministre de l'Agriculture vante les produits locaux au marché des Capucins

-
Par , France Bleu Gironde

Le ministre de l'Agriculture, Didier Guillaume, était en visite ce jeudi matin au marché des Capucins à Bordeaux. Pour prendre la température sur la situation des commerçants au sortir de la crise et promouvoir la consommation locale.

Le ministre de l'agriculture a rendu visite aux commerçants du marché des Capucins à Bordeaux.
Le ministre de l'agriculture a rendu visite aux commerçants du marché des Capucins à Bordeaux. © Radio France - Dylan Jaffrelot

Après avoir rendu visite aux ostréiculteurs du bassin d'Arcachon ce mercredi. Didier Guillaume, le ministre de l'agriculture, s'est rendu ce jeudi matin au marché des Capucins. Le but de sa venue : voir dans quelle situation se trouvent les commerçants et inciter les consommateurs à se tourner vers les produits locaux. Le ministre était accompagné du maire de Bordeaux Nicolas Florian. 

Des échanges cordiaux avec les commerçants

Pendant une heure, le ministre a arpenté les allées du marché. Il a échangé avec trois commerçants, notamment avec un poissonnier, M.Garcia. Celui-ci a été franc avec le ministre : "J'ai perdu plus de 50% de mon chiffre d'affaire en l'espace de deux mois". Le poissonnier a aussi avoué que l'activité reprenait très lentement notamment à cause de la concurrence des grandes surfaces. 

Les consommateurs viennent principalement pour discuter. Je me sens à moitié psy, à moitié poissonnier. - M.Garcia, poissonnier au marché des Capucins

Le ministre leur a tenu un discours optimiste en assurant que leur activité allait repartir. "Il faudra être patient, les problèmes ne vont pas se résoudre en une semaine", a lâché Didier Guillaume.  Il a notamment salué les commerçants pour avoir continué de travailler pendant le confinement, pour leur savoir faire et le contact humain qu'ils maintiennent. Chez le fromager, le caviste, il a tenu le même discours plein d'optimisme.

Des aides continuent à être mises en place 

Lors de la conférence de presse tenue après la visite. Le ministre a assuré être venu aux Capucins pour donner de la visibilité aux commerçants locaux et pour privilégier les ventes en circuit court. "Je suis ici pour relancer la production alimentaire, relancer l'économie agricole, viticole et de la pêche", a déclaré Didier Guillaume.

Pour le secteur de la viticulture plusieurs aides on déjà été mises en place. Par exemple une aide de 10 millions d'euros pour la distillation. "C'est une crise exceptionnelle, nous aurons énormément de mal à repartir. C'est pour cela que le gouvernement a mis en place des aides", a affirmé le ministre.

Pour compenser les pertes dues au tourisme des étrangers. J'encourage les Français à découvrir leur pays. - Didier Guillaume

Le ministre a aussi annoncé que des échanges et des réunions avec les acteurs du secteur agricole se tiendront dans les mois à venir afin de trouver des solutions pour la filière. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu