Politique

Bordeaux : les constructions à Saint-Jean font monter dans les tours

Par Xavier Ridon, France Bleu Gironde lundi 14 septembre 2015 à 6:00

Bientôt, près de la gare de Bordeaux, un immeuble de 61m de haut.
Bientôt, près de la gare de Bordeaux, un immeuble de 61m de haut. © Radio France - Xavier Ridon

Les tours poussent comme des petits pains à Bordeaux : 4 projets de tours sont dans les cartons. Problème, la future Tour Saint-Jean dans le quartier de la gare culminera à 61 mètres. Les riverains sont démunis face à ce gratte-ciel.

Quatre projets de tours sont dans les cartons à Bordeaux, dont trois dans le quartier St Jean, la 4ème aux Bassins à Flots. Des tours de 50 à 60 m de hauteur, qui seraient en rupture avec la tradition architecturale de la ville, plutôt une ville basse.

A l'ombre des jeunes tours en fleurs

Jusqu'alors, la plus haute tour se trouve actuellement à la cité administrative et culmine à 92 m de hauteur. Ces nouveaux projets ne sont pas du goût des riverains, plus habitués aux traditionnelles échoppes.

Bordeaux - Saint Jean : les habitants craignent l'arrivée d'un immeuble de 61m. - Radio France
Bordeaux - Saint Jean : les habitants craignent l'arrivée d'un immeuble de 61m. © Radio France - Xavier Ridon

C’est au 54 rue Saget que la polémique a éclaté. Un panneau de permis de construire a été installé cet été alors que tous les résidents étaient en vacances. On peut y lire clairement que l’immeuble de 90 logements fera 61 mètres de haut. Elle doit être livrée fin 2017. Ce lundi soir se tient une réunion d'information concernant le projet de construction d'une de ces tours près de la gare.

Des habitants "pas avertis"

Avec une telle hauteur, les riverains des immeubles voisins font la tête. Du balcon voisin, la vue sera forcément gênée par le futur gratte-ciel. Alors les riverains du quartier ont organisé un collectif qui compte aujourd’hui une quarantaine de personnes. Au-delà du manque d’espace et de lumière, les riverains pointent du doigt leurs futurs voisins : les étudiants. Bruit, fête et alcool : voilà ce que redoutent les habitants dont Badra :

Ça va nous faire beaucoup de va et vient, déjà que la rue est mal fréquentée. (...) On n'a pas été averti. Si on m'avait dit, je n'aurais pas acheté. Là j'ai versé toutes mes économies et je me retrouve avec une tour à côté où je ne pourrais pas dormir.

Dès ce lundi soir au lycée Gustave Eiffel, le collectif s’invite à la réunion d’information qui réunira des élus de la ville mais aussi la société immobilière Nacarat qui gère cette future Tour.

Bordeaux Saint-Jean : les habitants agacés par la construction prochaine du tour

Reportage de Mélanie Delaunay

Pour répondre à ces inquiétudes, Elizabeth Touton, adjointe au maire de Bordeaux, était l'invité de France Bleu Gironde, ce lundi matin.

Bordeaux se développe, nous avons besoin de créer des logements

_"Tout est relatif, Bordeaux se développe, évolue, et nous avons besoin de créer des logements, des locaux d’activités. Il est prévu quelques constructions un peu singulières d'une hauteur de 50 à 60 mètres, hauteur toute _relative, la cité administrative fait 90 mètres."  

Construire en hauteur est une nécessité, le foncier est très cher

"Bordeaux est une ville basse, avec des émergences, des clochers bien sur, des bâtiments administratifs. Les projets de tours se situent dans une continuité de ce qui existe déjà dans le paysage bordelais, dans la skyline".

Elizabeth Touton, adjointe au maire de Bordeaux en charge de l'urbanisme