Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Bordeaux : Pierre Hurmic annonce une rafale de mesures et espère faire taire les mauvaises langues

- Mis à jour le -
Par , , France Bleu Gironde

L'écologie, l'urbanisme, l'emploi, la végétalisation, ou encore la sécurité : Pierre Hurmic a annoncé ce jeudi matin lors de sa conférence de presse de rentrée toute une série de mesures. "Avec un calendrier précis" a-t-il rajouté, histoire de faire taire les mauvaises langues.

Le maire écologiste de Bordeaux Pierre Hurmic lors de sa conférence de presse de rentrée
Le maire écologiste de Bordeaux Pierre Hurmic lors de sa conférence de presse de rentrée © Maxppp - Fabien Cottereau

Le nouveau maire de Bordeaux Pierre Hurmic a tenu ce jeudi matin sa conférence de presse de rentrée à l'hôtel de ville. L'occasion pour lui de présenter son plan pour Bordeaux et les mesures qu'ils compte prendre en priorité. Avec un message en toile de fond : toute l'équipe travaille dur depuis cet été. "L'été a été studieux. La nouvelle équipe est au boulot. Et on n'est pas dans l'incantation mais là avec des propositions concrètes et un calendrier précis".

La crise sanitaire et la sécurité, deux dossiers majeurs

Il a d'abord indiqué qu'en cette rentrée, la crise sanitaire et la sécurité sont ses deux sujets de préoccupation majeurs. Pierre Hurmic va demander au ministre de l'intérieur Gérald Darmanin, le retour d'une compagnie de CRS à demeure à Bordeaux. Il entend renforcer les effectifs de la police municipale et que ces policiers soient déployés sur le terrain "dans les huit quartiers de Bordeaux. Ce qui n'était pas du tout le cas avec la précédente majorité" a déploré Amine Smihi son adjoint à la tranquillité publique.  

Pas question de convoquer un conseil municipal extraordinaire sur le thème de la sécurité, "comme l'a réclamé sur twitter" Thomas Cazenave de LREM. "La demande a été faite sur twitter mais je n'ai rien reçu officiellement" a précisé Pierre Hurmic, qui a regretté "cette volonté de faire le buzz sur les réseaux sociaux" plutôt que de s'adresser à lui directement.

Vélo, emploi, urbanisme et logement parmi les autres priorités

Pour le reste, concernant l'écologie, un plan d'urgence vélo sera mis en oeuvre, avec la création de 30 km de nouvelles pistes cyclables (cours du Médoc, rue de Bègles, rue Gambetta..), y compris sur les boulevards. 

Sur la végétalisation de la ville, "on va non seulement changer de braquet mais aussi de méthode" a détaillé le maire écologiste de Bordeaux. Les places Pey Berland (dès cet hiver), Saint-Projet et les allées de Tourny seront végétalisées. Et d'ajouter "il n'y aura pas d'arbre mort sur la place Pey-Berland" sous-entendu, pas de sapin à Noël. Le budget "économisé sera notamment utilisé pour verser notamment, une aide aux commerçants, aux spectacles vivants et aux associations caritatives".

Au niveau de l'urbanisme, le PLU (plan local d'urbanisme) sera revu pour sortir du tout-béton et inclure la protection de la biodiversité. En ce sens, les projets Bastide Niel et Brazza vont être revus avec de nouvelles exigences environnementales. Un "label bâtiment frugal bordelais" sera instauré pour devenir la référence à mettre en oeuvre pour les promoteurs et constructeurs.

Face aux difficultés économiques nées de la crise sanitaire, une cellule d'aide aux entreprises de moins de 10 salariés va être créée pour être opérationnelle en octobre. "Le moyen d'agir sur 1000 emplois". La ville de Bordeaux sera également candidate à l'expérimentation "territoire zéro chômeur de longue durée" pour les secteurs de Bordeaux-Nord et Grand Parc.

Enfin le nouveau maire compte également en cette rentrée expérimenter à Bordeaux l'encadrement des loyers, sortir de la loi du marché et de la logique de l'offre et de la demande qui font grimper les prix immobiliers. Pierre Hurmic a évoqué également la mise en place d'un "bail réel solidaire" pour aider à l'accession à la propriété et lutter contre la spéculation. Et, comme à Libourne, un permis de louer sera mis en place pour lutter contre l'habitat indigne.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess