Politique

Bordeaux : quand Virginie Calmels met une DroiteLib à la marche d'Emmanuel Macron

Par Aurélie Bambuck, France Bleu Gironde mercredi 14 décembre 2016 à 8:38

Virginie Calmels lance DroiteLIb pour contrer la marche d'Emmanuel Macron
Virginie Calmels lance DroiteLIb pour contrer la marche d'Emmanuel Macron © Maxppp - maxppp

Virginie Calmels lance son propre mouvement au sein des Républicains. Baptisé "DroiteLib", il se veut rassembleur pour faire gagner François Fillon à la présidentielle de 2017.

La première adjointe d'Alain Juppé à la mairie de Bordeaux a définitivement tourné la page de la primaire perdue par son candidat. Virginie Calmels représente désormais la ligne juppéiste dans le comité politique des Républicains. Et pour aider le candidat Fillon à gagner en mai 2017, elle lance le mouvement "Droite Lib". Virginie Calmels l'annonce dans un entretien accordé au journal le Figaro daté de ce mercredi 14 décembre.

Un mouvement pour contrer la marche d'Emmanuel Macron

Virginie Calmels veut rassembler, pour apporter sa "pierre à l'édifice pour faire gagner François Fillon en mai prochain" . Elle lance ce mouvement également pour éviter que les déçus de l'élimination d'Alain Juppé n'aillent voire du côté d'Emmanuel Macron. L'ancien ministre de l'économie est un mystificateur explique t'elle au Figaro.

DroiteLib veut associer, agréger les talents, les hommes et les femmes de la société civile, plutôt que de les voir rester chez eux ou écouter des mystificateurs comme Emmanuel Macron. —Virginie Calmels dans un entretien accordé au Figaro

"Je crois que je peux leur parler. J'ai un profil atypique en politique" ajoute Virginie Calmels . "L'objectif est de parler à celles et ceux qui ne se retrouvent pas dans la politique traditionnelle et les jeux de partis, à celles et ceux qui doutent que voter puisse encore servir à quelque chose"

La démarche de Virginie Calmels est cosmétique

La réponse d'Emmanuel Macron a la création de ce mouvement n'a pas tardé. Invité de la matinale de France Bleu Gironde ce mercredi, le candidat a dénoncé une démarche "cosmétique" car Virginie Calmels crée son mouvement au sein du parti les Républicains alors que le mouvement d'Emmanuel Macron est indépendant des partis, il propose une offre politique nouvelle.

Le mouvement de Virginie Calmels n'est que cosmétique pour Emmanuel Macron