Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Mouvement des "gilets jaunes"

Bordeaux : stationnement gratuit aux Quinconces samedi, dimanche et lundi avant Noël

-
Par , France Bleu Gironde

Pour venir en aide aux commerçants touchés par les manifestations des gilets jaunes, le maire Alain Juppé a annoncé ce lundi après-midi en conseil municipal que la place des Quinconces se transformerait en parking gratuit les trois jours avant Noël.

Alain Juppé, avant le conseil municipal de ce lundi après-midi
Alain Juppé, avant le conseil municipal de ce lundi après-midi © Radio France - Pierre-Marie Gros

Un geste pour les commerçants bordelais, pénalisés par quatre samedis d'affilée de mobilisation des gilets jaunes : en  Conseil Municipal de Bordeaux ce lundi après-midi, le maire Alain Juppé a annoncé que le stationnement serait gratuit place des Quinconces samedi 22, dimanche 23, et lundi 24 décembre, soit les trois jours avant Noël, afin de tenter de combler le manque à gagner.

"Le commerce de centre-ville a beaucoup souffert depuis un mois, a répété le maire de Bordeaux, la chute d'affaire est tout à fait spectaculaire, c'est pourquoi nous avons pris cette décision, que l'on avait déjà prise par le passé, et qui avait bien fonctionné". Alain Juppé a par ailleurs annoncé une exonération des droits de terrasse pour le mois de décembre pour les cafetiers et restaurateurs impactés par les manifestations. "Une aide significative qui se justifie pleinement", a précisé le maire.

"Il faut passer maintenant à la phase de concertation, les manifestations sont décalées" Alain Juppé, maire de Bordeaux

"Ne plus défiler, mais dialoguer"

Alain Juppé a par ailleurs souhaité qu'il n'y ait pas de nouveau samedi de mobilisation dans les rues de la ville. "Maintenant, il faut passer à  la phase de concertation voulue par le gouvernement", allusion au grand débat national que le gouvernement veut mettre en place pour tenter d'apaiser les esprits. "Le président de la République a appelé les maires à se mettre en première ligne, j'y suis prêt". Pour l'ancien premier ministre, "ces manifestations aujourd'hui sont décalées, ce qu'il faut faire , c'est se mettre sérieusement autour de la table pour discuter."

Le maire de Bordeaux est notamment revenu sur le référendum d'initiative citoyenne, "qui est devenu leur revendication n°1". "Je n'y suis pas hostile sur le principe, le référendum a toujours été une méthode de gouvernement qui a les faveurs de la famille gaulliste, il faut simplement les conditions du recours à ce référendum, voilà un sujet dont on peut discuter autrement qu'en défilant dans la rue"

Choix de la station

À venir dansDanssecondess