Politique

Boris Ravignon élu président de la grande agglo Charleville-Sedan

Par Aurélie Jacquand, France Bleu Champagne-Ardenne mercredi 16 avril 2014 à 10:32

Boris Ravignon, candidat de la droite à la mairie de Charleville-Mézières
Boris Ravignon, candidat de la droite à la mairie de Charleville-Mézières © Radio France - Sébastien Ponchelet

Le maire UMP de Charleville-Mézières a été élu à la présidence de la communauté d'agglomération Coeur d'Ardennes. L’élection de ses 15 vice-présidents n’a pas fait l’unanimité.

A 38 ans, le nouveau maire UMP de Charleville-Mézières est devenu mardi le nouveau président de la Grande agglo (65 communes, 130 000 habitants, 113 délégués). Il a été élu avec 83 voix, contre 22 pour le maire socialiste de Nouzonville Florian Lecoultre et 2 voix pour Guillaume Luczka, seul représentant Front National au conseil. 

Boris Ravignon sera entouré de 15 vice-présidents, dont six estampillés à gauche . Le maire socialiste de Sedan, Didier Herbillon, a été élu au poste de premier vice-président. En revanche certains ont contesté le fait que toutes les communes importantes ne soient pas représentées, c’est le cas par exemple de Nouzonville, troisième ville de la grande agglo, qui ne fait pas partie de l’exécutif.

 

Boris Ravignon : "l'objectif n'était pas de prendre les communes par ordre croissant de taille pour leur attribuer un vice-président, sinon certaines zones rurales n'auraient pas été représentées"

Boris Ravignon, président de la Grande agglo

Florian Lecoultre : "Quand la troisième ville de l'agglo n'est pas représentée, oui je me fais du souci"

Florian Lecoultre, maire de Nouzonville

Christian Welter : "Les vice-présidents de gauche représentent uniquement le territoire de Sedan"

Christian Welter, maire UDI de Donchery