Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Bourges accueille le 89ème congrès des Départements du 16 au 18 octobre

-
Par , France Bleu Berry

Fiscalité, retour à 90 km/h, attractivité des territoires : les thèmes ne vont pas manquer au 89ème congrès des Départements. Il a lieu à Bourges, du mercredi 16 au vendredi 18 octobre.

Comme en 2017, Jean-Michel Blanquer, ministre de l'Éducation nationale, participera au congrès des départements
Comme en 2017, Jean-Michel Blanquer, ministre de l'Éducation nationale, participera au congrès des départements © Maxppp - Clément MAHOUDEAU / IP3 PRESS

Bourges, France

Pendant trois jours, du 16 au 18 octobre, 78 présidents de départements se retrouvent dans le Cher, à Bourges. C'est le 89ème congrès des Départements. Tous dîneront ensemble ce mercredi soir. Le congrès sera réellement ouvert jeudi matin et se terminera vendredi à la mi-journée. 

Plusieurs dossiers sources de tensions avec le gouvernement

Dans le programme officiel, plusieurs tables rondes sont prévues. Et puis trois ateliers vont être organisés jeudi après-midi. Le premier a pour thématique "la jeunesse et l'attractivité des territoires". Le second portera sur la place des départements "acteurs à part entière de la sécurité". Enfin, le troisième atelier abordera la question de "la mobilité, une priorité pour nos concitoyens".

Mais beaucoup d'autres sujets seront posés sur la table. La thématique la plus sensible est sans doute celle du retour (ou pas) à 90 km/h sur les routes secondaires. La limitation à 80 a été un motif de grogne des élus locaux contre le gouvernement. Pour l'instant, le département de l'Indre est favorable à un retour à 90 sur certains axes. Mais aucune décision n'a été prise. L'idée est la même dans le Cher.

Et puis, inévitablement, la question de la fiscalité sera centrale. Le projet de loi de finances pour l'année 2020 est clair : l'État souhaite percevoir la taxe sur le foncier bâti. C'est une manne financière conséquente pour les départements, à hauteur de 13 milliards d'euros chaque année. L'État souhaite prélever ce montant pour le verser aux communes, en signe de compensation après la décision de supprimer progressivement la taxe d'habitation.

Choix de la station

France Bleu