Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Bourges : des candidats divisés sur la tenue du second tour des municipales, le 28 juin

-
Par , France Bleu Berry

Le premier ministre a tranché : le deuxième tour des municipales aura lieu le 28 juin, à moins d'un rebond de l'épidémie. Une évaluation sera faite quinze jours avant le vote comme le recommande le conseil scientifique.

La campagne électorale va redémarrer à Bourges. Sous quelle forme ?
La campagne électorale va redémarrer à Bourges. Sous quelle forme ? © Radio France - Michel Benoit

A Bourges, le maire sortant, Pascal Blanc (Mouvement Radical), aurait préféré qu'on attende septembre ou même plus tard pour organiser ce second tour de scrutin, quitte à recommencer le vote à zéro et ce n'est pas parce qu'il est en mauvaise posture, assure t-il : " C'est pas la question d'être mauvais joueur ou pas, mais je crois que des élections, cela doit se faire dans la sincérité et la sérénité. Et aujourd'hui, les électeurs ne sont pas prêts à aller voter. Cela ne les intéresse pas du tout. Beaucoup ont peur d'aller aux bureaux de vote. Quitte à organiser l'élection, on aurait peut-être pu s'inspirer de l'Allemagne ou de la Suisse. Là-bas, ils ont organisé un scrutin par correspondance." 

Pascal Blanc, maire de Bourges et président de la communauté d'agglomération.
Pascal Blanc, maire de Bourges et président de la communauté d'agglomération. © Radio France - Michel Benoit

Arrivé en tête le 15 mars, le socialiste Yann Galut, note que ce second tour pourra être annulé en cas de rebond de l'épidémie. Pour lui, la sécurité des électeurs, doit être essentielle : " De toute façon, il n'y avait pas de bonne solution. Maintenant, la date est décidée, on va la tenir si possible et faisons en sorte que le scrutin se passe le mieux possible, dans des conditions de sécurité absolues. A partir du moment où on a fait voter les français le 15 mars, il ne fallait pas traîner non plus. J'appelle maintenant au rassemblement  puisque Irène Felix fait partie de notre famille. On doit créer une alternative à la gestion désastreuse de l'équipe précédente, composée jusqu'à il y a encore quelques mois tant par Pascal Blanc que Philippe Mousny." 

Yann Galut. L'ancien député socialiste est arrivé en tête aux municipales à Bourges grâce à une liste d'union de la gauche.
Yann Galut. L'ancien député socialiste est arrivé en tête aux municipales à Bourges grâce à une liste d'union de la gauche. © Radio France - Michel Benoit

Pour avoir une chance d'être élu, chacun des deux candidats devra en effet faire alliance : Pascal Blanc avec son ancien adjoint, Philippe Mousny, partisan d'une installation rapide des maires : " Il est indispensable que toutes les conditions sanitaires soient garanties pour ce vote. Après, on sait que cette crise sanitaire entraîne une crise économique et il est urgent que les exécutifs siègent rapidement dans nos villes, afin de pouvoir limiter la casse si vous me passez l'expression. Il faut relancer rapidement l'activité dans notre pays et les collectivités territoriales peuvent jouer un rôle important. Quant aux pourparler avec l'équipe de Pascal Blanc, j'ai toujours dit que j'étais ouvert et bien évidemment, nous allons les reprendre pour adapter les programmes. Mais attention, il ne faut pas commencer les discussions par une conclusion ! " 

L'ancien adjoint de Pascal Blanc, Philippe Mousny est arrivé à égalité parfaite avec le maire sortant : 24,24 % des voix.
L'ancien adjoint de Pascal Blanc, Philippe Mousny est arrivé à égalité parfaite avec le maire sortant : 24,24 % des voix. © Radio France - Michel Benoit

Yann Galut devra composer lui, avec Irène Felix. L'ex socialiste se déclare partagée sur ce deuxième tour qui entraînera sans doute une très forte abstention mais heureuse de voir  " qu'avec l'organisation de ce second tour, la démocratie ne s'arrête pas malgré le Covid, alors que l'état d'exception restreint certaines libertés comme celle de l'obligation de l'enseignement.

Irène Félix : l'ex socialiste est arrivée en quatrième position à Bourges, au premier tour des municipales.
Irène Félix : l'ex socialiste est arrivée en quatrième position à Bourges, au premier tour des municipales. © Radio France - Michel Benoit

Irène Felix  qui se déclare dans l'optique d'essayer de trouver un accord avec Yann Galut : " Ma présence sera garante d'une non dérive sur les questions de laïcité, d'écologie et de sécurité." Les listes devront être déposées pour le mardi 2 juin (18H00)

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu