Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
CARTE - Canicule : neuf départements en vigilance rouge, 53 en orange

Bourges : Pascal Blanc réglera ses comptes en septembre

-
Par , France Bleu Berry

Yann Galut sera officiellement élu maire de Bourges ce vendredi soir lors d'un conseil municipal prévu à 18h15. Il a d'ailleurs invité tous les maires précédents à la séance. Alors que va devenir Pascal Blanc, battu dimanche dernier ?

Pascal Blanc vit ses dernières heures en tant que maire de Bourges
Pascal Blanc vit ses dernières heures en tant que maire de Bourges © Radio France - Michel Benoit

L'ancien maire de Bourges (mouvement radical) va retourner travailler dans l'entreprise où il était ingénieur jusqu'en 2014 : MBDA. A 60 ans, il ne lui reste que quelques petites années de vie professionnelle avant la retraite.  Dimanche soir, Pascal Blanc évoquait une conspiration à droite contre lui. Une chose est sûre : celui qui était encore maire de Bourges n'a pas mouillé la chemise pour le second tour. 

Il évoque ses responsabilités municipales qui lui laissaient peu de temps, mais aussi le fait d'être seulement 19e sur la liste menée par son ancien adjoint Philippe Mousny. Quand on lui demande s'il a le sentiment que certains ont voulu sa peau, Pascal Blanc reste évasif : "C'est vous qui le dites ! Je ne sais pas. C'est sûr qu'on ne fait pas tout bien. Il faut être humble et modeste. Sans doute qu'il y a des choses que j'ai mal faites, sans doute également des choses qu'on a mal faites, collectivement." 

Pascal Blanc dans son bureau à la mairie de Bourges, durant la crise du Covid
Pascal Blanc dans son bureau à la mairie de Bourges, durant la crise du Covid © Radio France - Michel Benoit

Retour à la vie professionnelle

Pascal Blanc a sans doute été maladroit en retirant des délégations d'adjoint à des ténors de la droite locale comme Véronique Fenoll, par exemple, six mois seulement après son élection. Privé de mandat, l'ancien maire de Bourges, se dit heureux de retourner travailler à MBDA. Abandonne t-il définitivement la politique ?  Là encore , Pascal Blanc joue la carte de l'humour : "Une chose est sûre. Que Rémy Pointereau et Marie-Pierre Richer, se rassurent, je ne serai pas candidat aux sénatoriales en septembre. Pour l'instant, je dois poser les valises. Je me suis orienté vers ma réintégration dans "mon usine " où on me propose des fonctions importantes. Je ne veux pas m'éparpiller." Pour la grande explication, il faudra attendre : Pascal Blanc promet de tout déballer à la rentrée de septembre. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess