Politique

Bourges Plus va-t-elle enfin s'agrandir ?

Par Michel Benoît, France Bleu Berry dimanche 2 juillet 2017 à 17:30

La magnifique mairie de St-Florent-sur-Cher
La magnifique mairie de St-Florent-sur-Cher © Radio France - Michel Benoit

Vers un agrandissement de la communauté d'agglomération Bourges Plus : le mariage avec la communauté de communes de Saint-Florent-sur-Cher semble lancé... Alors rien n'est encore décidé puisque les maires n'ont pas encore délibéré, mais une étude en montre tout l'intérêt.

On le sait, le maire de Bourges veut à tout prix agrandir l'agglo Bourges Plus pour continuer d'exister face à Tours et Orléans. Un simple constat motive Pascal Blanc : Bourges est la 3e ville de la région mais seulement la 6e agglomération. Bourges Plus doit donc s'étendre, question de survie pour le territoire, et le mariage avec FerCher, la communauté de communes de Saint-Florent- sur- Cher parait logique pour les présidents des deux intercommunalités. Elles sont contiguës, St-Florent dispose d'une zone industrielle desservie par une voie ferrée. La ville est à moins de sept kilomètres de l'échangeur autoroutier de Bourges. Des atouts appréciables pour contribuer au développement économique de Bourges.

Jean-Claude Bégassat, président de FerCher, Pascal Blanc, président de Bourges Plus et Roger Jacquet, maire de St-Florent-sur-Cher (de g à dr) - Radio France
Jean-Claude Bégassat, président de FerCher, Pascal Blanc, président de Bourges Plus et Roger Jacquet, maire de St-Florent-sur-Cher (de g à dr) © Radio France - Michel Benoit

Bourges Plus passerait de 100.000 à 112.000 habitants, en attendant d'autres mariages (Pascal Blanc n'abandonne pas son idée d'un rapprochement avec Vierzon). Pour le président de FerCher, Jean-Claude Bégassat, cette fusion apporterait de l'ingéniérie pour développer le pays florentais, ce que n'a pas une petite communauté de communes. Cette fusion, on en parle depuis près de dix ans. Elle n'étonne pas vraiment les habitants de St-Florent sur Cher. Certains se disent prêts si les impôts n'augmentent pas...

La rue principale de St-Florent-sur-Cher, commune de 6.000 habitants. - Radio France
La rue principale de St-Florent-sur-Cher, commune de 6.000 habitants. © Radio France - Michel Benoit

Le maire de Saint Florent est favorable à cette fusion... Reste à convaincre les maires ruraux des huit autres communes de FerCher. Roger Jacquet ne veut pas les brusquer, mais il n'hésite pas à le dire : "Moi, j'irai. Il vaut mieux devancer une évolution logique des choses". Saint-Florent-sur-Cher représente plus de la moitié des habitants de l'intercommunalité FerCher. On voit mal comment les autres communes pourraient ne pas suivre le mouvement, d'autant que l'étude qui vient d'être dévoilée démontre que cette fusion dégagerait un bonus financier de 0,6 million d'euros sur la dotation d'intercommunalité mais un prélèvement de 0,2 million d'euros sur le FPIC (fonds national de péréquation des ressources intercommunales et communales). Maintenant, les choses devront aller vite. Au 1er janvier 2019, la question devra être réglée.