Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Bourgoin-Jallieu : des bureaux de vote dans un collège catholique, une asso saisit la préfecture

mardi 28 mars 2017 à 17:12 Par Céline Loizeau, France Bleu Isère

Le collectif "1905 Auvergne Rhône Alpes", qui se bat pour faire respecter le principe de laïcité, est remontée après la décision de la ville de Bourgoin-Jallieu (Isère) d'installer trois bureaux de vote au collège privé Saint-Michel, un collège catholique.

C'est dans ce gymnase de l'un des deux collèges catholiques de la ville que doivent être installés 3 bureaux de vote pour l'élection présidentielle et les législatives.
C'est dans ce gymnase de l'un des deux collèges catholiques de la ville que doivent être installés 3 bureaux de vote pour l'élection présidentielle et les législatives. © Radio France - Céline Loizeau

Bourgoin-Jallieu, France

Trois bureaux de vote installés au collège Saint-Michel, un des deux collèges privés catholiques du centre-ville de Bourgoin-Jallieu. Cette décisiosn émeut une association de défense de la laïcité. Son président rappelle que selon le Conseil constitutionnel "les bureaux de vote doivent être des lieux neutres". Or, précise-t-il "la neutralité, c'est en dehors de toute religion." Et Roger Cordier de poursuivre : _"comment un électeur qui est athée ou qui est d'une autre religion que la religion catholique va aller voter dans un établissement confessionnel dans lequel on retrouvera peut-être des signes ostentatoires d'une religion.? " Ce qui le choque le plus, c'est que "ces élus là ne se rendent pas compte que ça pose problème. Risquer d'entacher le scrutin de cette façon là c'est une maladresse, je dirais, que c'est une bêtise."_

La préfecture a validé ce choix et doit bientôt répondre à l'association

Ce choix d'implantation, la mairie le justifie par l'augmentation sur la ville du nombre de bureaux de vote pour les élections présidentielles et législatives : on passe de 15 à 17. Elle l'explique aussi par des facilités de stationnement, d’accessibilité. Dans le même temps, la mairie supprime les points de vote du lycée Gambetta et de la Halle Grenette. Olivier Dias, l'élu berjallien qui suit ce dossier, lui affirme ne pas comprendre l'émoi suscité par ce choix : "moi, je vois un collège qui accueille des enfants, qu'il soit privé, public, c'est vraiment pas un critère. Je trouve que c'est un peu chercher de la polémique." Il précise d'ailleurs que la ville avait aussi sollicité le lycée public l'Oiselet mais ce dernier était jugé plus excentré.

La liste des 17 bureaux de vote a été validée par la préfecture, qui a été saisie par l'association. Contactée par mail ce mardi matin, la préfecture savoir que "l'argumentaire développé dans le courrier est actuellement étudié par les services compétents et une réponse sera très prochainement adressée à cette association." Le comité "1905 Auvergne Rhône-Alpes" n'exclut pas la possibilité de saisir le Conseil constitutionnel si besoin.

Reportage en compagnie d'Olivier Dias et Roger Cordier