Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Bretagne : la bataille pour les régionales est bien lancée

-
Par , France Bleu Armorique, France Bleu Breizh Izel

A six mois des élections régionales, les candidats sont déjà dans les starting-blocks en Bretagne. Le président sortant Loïg Chesnais-Girard est officiellement en course, mais il n'est pas le seul. Les marcheurs eux, se cherchent encore une tête de liste.

Séance du conseil regional de Bretagne
Séance du conseil regional de Bretagne © Maxppp - Lionel Le Saux

Les annonces de candidature se font plus nombreuses en Bretagne à l'approche du scrutin des régionales, repoussées au moins de juin prochain en raison des conditions sanitaires. Le président socialiste Loïg Chesnais-Girard compte bien garder le gouvernail de la région. Il vient d'ailleurs de publier un livre "Le Souffle breton. Une région pour la République", et même si ce n'est pas un livre programme, il lui permet d'exprimer ces convictions. Loïg Chesnais-Girard se présente comme un social démocrate. Toujours à jour de ses cotisations au PS, pour les prochaines régionales de 2021, il veut ouvrir sa liste aux marcheurs qui voudront bien le rejoindre, mais il le dit catégoriquement, "pas question de faire la course sous l'étiquette du parti de la majorité présidentielle"

Thierry Burlot, tête de liste LREM ? 

LREM dispose d'un groupe au sein du Conseil Régional et se cherche aujourd'hui une tête de liste. Le vice président actuel en charge de l'environnement à la Région, le costarmoricain Thierry Burlot est poussé en avant. L'intéressé se donne une dizaine de jours de réflexion pour prendre "cette décision importante" dit-il. 

La droite et le centre derrière Isabelle Le Callennec

Pour la droite et le centre, tous les regards se posent sur la vitréenne Isabelle Le Callennec. Le président du groupe au conseil régional Marc Le Fur voit cette candidature d'un bon oeil "elle a décroché une belle victoire à la tête de la mairie de Vitré. Elle a l'expérience parlementaire". Isabelle Le Callennec hésiterait entre la course aux régionales et aux départementales en Ille-et-Vilaine. 

Les écologistes en duo

Un duo s'est déjà constitué pour présenter une liste écologiste et fédéraliste avec Claire Desmares-Poirrier et Ronan Pichon. 

Daniel Cueff, l'ex maire anti pesticides, officiellement candidat 

L'ancien maire de Langouet, l'écologiste Daniel Cueff, connu pour son arrêté anti pesticides, est lui aussi candidat. Il l'a officialisé ce mardi 12 janvier. Il annoncera le nom de la liste et le programme à Roscoff, le 22 janvier. Il s'agira d'une "liste politique avec un projet politique, sans parti politique". 

La France insoumise est également dans la course avec le duo Marie-Madeleine Doré Lucas et Pierre-Yves Cadalen  enfin, le rassemblement national et son patron régional Gilles Pennelle compte bien faire mieux que sa troisième place lors du précédent scrutin, en 2015.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess