Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Bretagne : La République en Marche a trouvé un candidat à soutenir pour les régionales

-
Par , France Bleu Armorique, France Bleu Breizh Izel

Les grandes manœuvres ont commencé en vue des futures élections régionales qui auront lieu en juin prochain. En Bretagne, la République en Marche a trouvé un candidat à soutenir : Thierry Burlot, actuel vice-président de la région en charge de l'environnement.

Thierry Burlot, vice-président du Conseil Regional de Bretagne en charge de l'environnement et président de l'agence française de la biodiversité
Thierry Burlot, vice-président du Conseil Regional de Bretagne en charge de l'environnement et président de l'agence française de la biodiversité © Maxppp - Vincent Michel

L'actuel président de la région le socialiste Loïg Chesnais-Girard, candidat à sa propre succession, a toujours refusé catégoriquement de rallier la République en marche, malgré les appels du pied d'Emmanuel Macron en personne. Alors, les marcheurs se sont mis en quête d'un candidat...  Et ils en ont  trouvé un. Enfin presque !  

L'ombre de Jean-Yves Le Drian derrière le candidat

Thierry Burlot, le vice-président en charge de l'environnement à la région, ex socialiste, lâche Loïg Chesnais-Girard pour se lancer dans la bataille. "Ce n'est pas un marcheur mais c'est une très bonne candidature", glisse Hind Saoud, la patronne du groupe En Marche à la région. "Thierry Burlot a une capacité à rassembler", dit-elle.  L'ancien socialiste, originaire des Côtes d'Armor se présente en large rassembleur des macronistes, des centristes aussi et même au-delà.  Et il se murmure qu'il pourrait bien obtenir le soutien de poids d'un certain Jean-Yves Le Drian, le très breton ministre des affaires étrangères.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess