Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
CARTE - Canicule : 15 départements toujours en vigilance rouge, 54 désormais en orange
Dossier : Brexit

Brexit : "La priorité du gouvernement, c'est la pêche" dit Gérald Darmanin

-
Par , , France Bleu Nord, France Bleu

Il est l'un des ministres en première ligne sur le dossier Brexit. Gérald Darmanin, en charge de l'Action et des Comptes Publics, était l'invité de France Bleu Nord ce vendredi matin, à 7h45, en tant que "patron" des douaniers. Il a aussi évoqué les Municipales et sa candidature à Tourcoing.

Gérald Darmanin, le Ministre de l'action et des Comptes Publics
Gérald Darmanin, le Ministre de l'action et des Comptes Publics © Radio France - Stéphane barbereau

Ce vendredi 31 janvier au soir, minuit, nos voisins britanniques auront quitté l'Union Européenne. Pas de changement majeur, au quotidien, pour les voyageurs et les transporteurs routiers, les règles actuelles vont continuer à s'appliquer mais la France s'est préparé au pire en cas d'échecs des négociations sur les futures rapports économiques qui doivent s'achever à la fin de l'année. 

Invité de France Bleu Nord, ce vendredi matin, Gérald Darmanin, le ministre de l'Action et des Comptes Publics, a tenu à préciser les priorités du gouvernement dans les négociations qui s'ouvrent : la pêche et notamment les pêcheurs de Boulogne-sur-Mer, 1er port de pêche en France : "Les pêcheurs français [doivent continuer] à avoir accès aux eaux britanniques et dans une concurrence loyale", affirme le ministre.

Maire ou Ministre ?

Gérald Darmanin a annoncé, de longue date, qu'il serait candidat aux élections municipales de Tourcoing, qu'il avait remportées en 2014, battant le maire sortant PS. Aujourd'hui, il est prêt à quitter le gouvernement pour redevenir maire de Tourcoing si sa liste l'emporte. "J'ai toujours eu pour priorité la ville que j'aime, les habitants que j'aime", assure-t-il. 

Un choix que ne fera pas Edouard Philippe qui, sur France Bleu Normandie, a annoncé ce vendredi matin sa candidature au Havre comme tête de liste. En cas de victoire, le Premier ministre laisserait son siège de premier édile au maire actuel, le temps de terminer sa mission à Matignon.

"Le Premier Ministre a quelque chose de différent : c'est lui qui choisit ses ministres, rappelle Gérald Darmanin. Je n'ai ni le pouvoir de choisir et je ne présume pas le choix du président de la République. Ce qui m'intéresse c'est de pouvoir être maire."

Il court toujours un autre lièvre. Il est plus intéressé par son ambition personnelle que par une ambition pour la ville et ses habitants

En face, la tête de liste Rassemblement National doute du choix pour Tourcoing de Gérald Darmanin : "Une fois élu, il pourra retourner sa veste, on a l'habitude", affirme Rémi Meurin.

Même sentiment chez la candidate EELV, Katy Vuylstecker : "Il a été élu député en disant que sa priorité était sa circonscription. Ça duré trois ans, puis il a été élu maire et il l'est resté trois ans. Est-ce que les Tourquennois peuvent lui faire confiance ? Ils sont déçus. Il court toujours un autre lièvre. Il est plus intéressé par son ambition personnelle que par une ambition pour la ville et ses habitants."

De son côté, Gérald Darmanain balaie ces attaques : "J'aimerais connaître le programme de mes opposants pour la ville. Etre anti-moi ne donnera pas un projet pour Tourcoing", dénonce-t-il.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess