Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Fermer
Retour
Politique DOSSIER : Brexit

Brexit : les députés britanniques rejettent une sortie sans accord de l'Union européenne

mercredi 13 mars 2019 à 20:39 Par Viviane Le Guen, France Bleu

Après avoir largement rejeté, mardi 12 mars, l'accord sur le Brexit conclu par Theresa May avec l'Union européenne, les députés britanniques ont rejeté d'extrême justesse ce mercredi une sortie sans accord de l'Union européenne. Un nouveau vote est prévu jeudi sur un report de la sortie de l'UE.

Manifestation des anti-Brexit, le 13 mars 2019 à Londres
Manifestation des anti-Brexit, le 13 mars 2019 à Londres © AFP - Tolga AKMEN / AFP

Au lendemain d'un nouveau rejet de l'accord sur le Brexit conclu par Theresa May avec l'Union européenne, les députés britanniques se sont prononcés contre la possibilité de sortir de l'Union européenne sans aucun accord ce mercredi. 312 députés ont voté contre et 308 ont voté pour, ouvrant la voie à une demande de report de la sortie de l'UE.

Le Brexit reporté ?

Le Parlement doit se prononcer jeudi sur une proposition de report "limité" du Brexit. Toutefois, pour que la date prévue du 29 mars soit repoussée, les autres États de l'UE doivent donner leur accord à l'unanimité. Or les dirigeants européens ont prévenu que toute demande en ce sens devrait être dûment justifiée.

"Si un délai additionnel était demandé, il faudrait alors qu'on nous explique pourquoi faire (...) Ce ne peut être pour renégocier un accord que nous avons négocié durant de nombreux mois et dont nous avons dit qu'il n'était pas renégociable" a averti Emmanuel Macron ce mercredi.

Theresa May réclame un nouveau vote sur l'accord négocié avec l'UE

Mercredi soir, la Première ministre Theresa May a demandé une fois de plus aux parlementaires  de valider l'accord négocié pendant 17 mois avec les dirigeants de l'UE, et proposé un nouveau vote d'ici le 20 mars. Sans accord, le Brexit pourrait être reporté bien après le 29 mars a-t-elle affirmé, ce qui impliquerait la tenue d'élections européennes au Royaume-Uni puisqu'un scrutin est prévu les 23 et 26 mai.

L'option dite du no deal, est réclamée par une partie des "Brexiters" convaincus que le Royaume-Uni saura nouer des accords commerciaux ambitieux après la sortie de l'UE. À l'inverse, une partie des Britanniques pro-européens redoute un effondrement de la livre et une flambée des prix des importations avec le retour des frontières et des formalités douanières.

  - Visactu
© Visactu