Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique DOSSIER : Brexit

Brexit : les dirigeants de l'Union européenne approuvent l'accord de divorce avec le Royaume-Uni

dimanche 25 novembre 2018 à 11:41 Par Isabelle Gaudin, France Bleu

Les dirigeants des 27 pays de l'Union européenne ont approuvé dimanche l'accord de divorce avec le Royaume-Uni lors d'un sommet à Bruxelles.Ils ont validé aussi la déclaration ébauchant la relation post-Brexit avec ce pays. Le Royaume-Uni est le premier pays à claquer la porte.

Les 27 pays de l'Union européenne ont approuvé ce dimanche l'accord de divorce avec le Royaume-Uni
Les 27 pays de l'Union européenne ont approuvé ce dimanche l'accord de divorce avec le Royaume-Uni © AFP - John Thys

C'est une page historique qui se tourne. Les dirigeants des 27 pays de l'Union européenne ont approuvé, ce dimanche, l'accord de divorce avec le Royaume-Uni lors d'un sommet européen à Bruxelles. "Le Conseil européen approuve l'accord de retrait du Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande du Nord de l'Union européenne et de la Communauté européenne de l'énergie atomique", écrivent les 27 membres dans les conclusions du sommet. Le Royaume-Uni est le premier pays à sortir du cercle européen. 

"Une tragédie" pour le président de la commission européenne

Les dirigeants des 27 pays de l'Union ont aussi approuvé la déclaration ébauchant la relation post-Brexit avec le Royaume-Uni. "C'est un moment grave pour l'Union Européenne", a estimé Emmanuel Macron, pour qui l'Union "a besoin d'une refondation". "Cela montre que l'Union Européenne a une part de fragilité" et "est perfectible". Pour le Président français, les futures relations avec Londres "restent à définir (...) Il est clair que le Royaume-Uni continuera à avoir un rôle important, qui pourra évoluer". De son côté, le président de la commission européenne, Jean-Claude Junker a exprimé ses regrets : "Voir le Royaume-Uni quitter l'Union Européenne n'est pas un moment de jubilation ni de célébration, c'est un moment triste et c'est une tragédie".

Ce traité de retrait inédit, négocié pendant 17 mois dans la douleur entre Londres et Bruxelles, devra encore passer l'épreuve de la ratification du Parlement européen et surtout celle du parlement britannique avant d'entrer en vigueur. Les 27 pays membres écrivent dans la déclaration politique approuvée dimanche que : "Londres et l'Union européenne vont tenter de nouer la relation la plus proche possible après le Brexit". 

Le Parlement britannique doit encore valider l'accord - Visactu
Le Parlement britannique doit encore valider l'accord © Visactu