Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Les rues de Strasbourg sillonnées par la police

DIRECT - Fusillade à Strasbourg : le tireur en fuite identifié

Politique

Brigitte Fouré confirme qu'elle sera candidate à sa réélection à la mairie d'Amiens en 2020

dimanche 30 septembre 2018 à 9:55 Par Hajera Mohammad, France Bleu Picardie

Brigitte Fouré, maire d'Amiens, a confirmé ce 29 septembre qu'elle serait candidate à sa réélection lors des municipales de 2020.

Brigitte Fouré est candidate à sa réélection à la mairie d'Amiens en 2020
Brigitte Fouré est candidate à sa réélection à la mairie d'Amiens en 2020 © Maxppp - Maxppp

Amiens, France

C'est une confirmation. Brigitte Fouré, actuelle maire UDI d'Amiens, a affirmé ce samedi soir, qu'elle serait bien candidate à sa réélection lors des municipales de 2020.

Une confirmation

L'annonce a été faite devant 120 personnes présentes ce samedi 29 septembre 2018, lors du dîner des 10 ans de l'association des Amis de Brigitte Fouré, organisé à Cagny, et dont Bruno Le Maire, le ministre de l'Économie et des Finances, a accepté d'être le parrain.  Brigitte Fouré, 63 ans, a déjà été maire de la capitale picarde de 2002 à 2007 quand Gilles de Robien était ministre. 

Soutien du MoDem et du parti Les Républicains

Aujourd'hui, elle est également première vice-président de la région des Hauts-de-France. Pour les municipales de 2020, elle devrait bénéficier du soutien du MoDem et du parti Les Républicains. Les négociations sont aussi en cours avec La République en marche, affirme Fabrice Hinschberger, son directeur de cabinet.