Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Brive : en visite au CAB la ministre des Sports laisse une petite porte ouverte au retour du public au Stadium

-
Par , France Bleu Limousin

Roxana Maracineanu était en Corrèze ce mercredi, la ministre des Sports a fait une halte à Brive au CAB. Le club souhaite pouvoir accueillir de nouveau des spectateurs avant la fin de la saison et la ministre n'a pas dit que se serait impossible.

Xavier Ric a remis un maillot du club dédicacé par tous les joueurs, et à son nom, à Roxana Maracineanu
Xavier Ric a remis un maillot du club dédicacé par tous les joueurs, et à son nom, à Roxana Maracineanu © Radio France - Philippe Graziani

Le CAB est candidat à une expérimentation d'un protocole permettant d'accueillir de nouveau des spectateurs lors des matchs. Voilà pourquoi il attendait avec intérêt la venue ce mercredi de Roxana Maracineanu, la ministre déléguée chargée des Sports. Après une visite détaillée du tout nouveau centre de performance du club, la ministre, les dirigeants du CAB et le maire de Brive en ont discuté longuement au cours d'une table ronde.

Le CAB sait faire

"C'est possible" clame Frédéric Soulier, le maire de Brive rappelle qu'à l'automne dernier le CAB a organisé trois matchs avec une jauge réduite, à 9.000 spectateurs puis 5.000. Il n'y avait eu alors aucune flambée des contaminations dans la cité gaillarde, "on a un retour d'expérience sur cette organisation" précise le maire. 

La ministre chargée des Sports n'avait certes pas de promesse en poche, elle est venue précise-t-elle surtout pour "réaffirmer le soutien de l'État que ce soit au sport amateur ou au sport professionnel". Mais elle ne ferme pas la porte à un retour du public dans les stades, sans donner d'échéances évidemment. Elle affirme qu'il sera peut-être possible "qu'on arrive à gérer le retour du public dans les stades, de manière territorialisée en pleine responsabilité des préfets et des préfètes."

Pas de match, pas d'abonnement 

Roxana Maracineanu n'est pas hostile non plus à une expérimentation d'un protocole sanitaire menée par le club en lien avec un établissement de santé. Le CAB va en tout cas s'engouffrer dans cette, certes bien petite, porte, "on va étudier le cahier des charges comme l'a dit la ministre" souligne Xavier Ric, le directeur général. Il estime que l'enjeu est de faire revenir le public dans le stade avant la fin de la saison. La crainte notamment c'est que sans avoir assisté à un seul match avant la fin de la saison, les abonnés ne reprennent pas leur carte la saison prochaine. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess