Infos

Bruno Gilles : sur l'arrivée des migrants, "les élus ont été mis devant le fait accompli"

Par Clémence Fulleda, France Bleu Provence mercredi 26 octobre 2016 à 5:03

Bruno Gilles, sénateur maire des 4/5 à Marseille.
Bruno Gilles, sénateur maire des 4/5 à Marseille. © Maxppp - VALLAURI Nicolas - PHOTOPQR/LA PROVENCE

Le sénateur-maire les Républicains des 4e et 5e arrondissements de Marseille est l'invité de France Bleu Provence ce mercredi 26 octobre, à la veille d'un meeting de Nicolas Sarkozy à Marseille et d'Alain Juppé à Toulon.

Bruno Gilles est l'invité de France Bleu Provence ce mercredi 26 octobre à 7h50. Le sénateur-maire les Républicains des 4e et 5e arrondissements de Marseille s'est exprimé sur l'arrivée de 60 migrants dans les Bouches-du-Rhône, dont 30 à Marseille, ce mardi.

Concernant l'arrivée de migrants, "les élus locaux ont été mis devant le fait accompli"

"Moi, je veux m'insurger de la manière dont ça a été fait. Les élus locaux ont été mis devant le fait accompli. J'étais avec Valérie Boyer (maire des 11e et 12e arrondissement de Marseille) quand le préfet l'a appelée pour la prévenir et lui dire 'vous aurez une trentaine de migrants'. Et ça a été le cas pour toutes les villes du département."

Supprimer des postes de policiers sous la droite ? "Sans doute une erreur politique"

Alors que François Hollande rencontrera les syndicats ce mercredi à 18h, Bruno Gilles a indiqué:

"Nous assumons le fait qu'avec la crise de 2008, nous (la droite) avons supprimé des postes de fonctionnaires. Est-ce que ça a été une erreur politique ? Sans doute dans la police et dans les hôpitaux."

Bruno Gilles s'est aussi exprimé sur la primaire de la droite et du centre alors que Nicolas Sarkozy, tient un meeting jeudi à Marseille tandis qu'Alain Juppé sera lui à Toulon.

Le président de la Fédération Les Républicains dans les Bouches-du-Rhône a lancé un comité départemental de soutien à Nicolas Sarkozy.

"Dans les statuts de la primaire, tous les cadres ont le droit de prendre parti pour cette élection. Il aurait été inconcevable de ne pas prendre parti dans ce moment démocratique qu'est la primaire."

Guy Tessier renonce à la mairie de Marseille : "une décision sage"

Guy Teissier député les Républicains et président du conseil de territoire dresse un bilan cinglant de la métropole et il annonce qu'il renonce à la mairie de Marseille (dans le journal La Provence). Une bonne décision pour Bruno Gilles :

"Pour succéder à Jean-Claude Gaudin, il faudra quelqu'un peut-être d'un peu plus jeune. J'ai beaucoup de respect pour le maire de Marseille et pour Guy Tessier. C'est avec des gens jeunes et expérimentés qu'il faudra prévoir l'avenir. Guy Tessier prend peut-être une décision qui est sage, en tout cas je l'en félicite."

Écoutez ou réécoutez l'interview de Bruno Gilles.

Bruno Gilles, invité de France Bleu Provence ce mercredi à 7H50

Partager sur :