Politique

Budget 2017 de la Manche : le département pourra t-il éviter les hausses d'impôts ?

Par Jacqueline Fardel, France Bleu Cotentin lundi 7 novembre 2016 à 18:14

Les élus ne savent pas comment boucler le budget 2017 en évitant les hausses d'impôts
Les élus ne savent pas comment boucler le budget 2017 en évitant les hausses d'impôts © Radio France - Jacqueline Fardel

Les conseillers départementaux discutaient ce lundi 7 novembre en assemblée plénière à Saint-Lô des orientations budgétaires pour 2017. Avec, pour la 3ème année consécutive, une baisse des dotations de l’État. Ça commence à être très compliqué à boucler le budget.

"On absorbe le choc du désengagement de l’État" : le président du conseil départemental de la Manche, Philippe Bas prévient : le budget 2017 va être très difficile à boucler.

Les conseillers départementaux discutaient ce lundi 7 novembre en assemblée plénière à Saint-Lô des orientations budgétaires pour 2017. Avec, pour la troisième année consécutive, une baisse des dotations de l’État.

Et pour l'heure, alors que le budget doit être voté en décembre, les élus ne savent toujours pas comment le boucler pour éviter la hausse des impôts ( sur le foncier bâti ) ou la baisse des investissements.

Le département s'est déjà considérablement serré la ceinture ces deux dernières années : baisse des subventions allouées, des dépenses en personnel ou encore gestion de la dette. Il est donc compliqué de trouver où faire des économies supplémentaires. Tous les domaines, toutes les politiques vont être une nouvelle fois revus en détails.

Hausse de 16 % des bénéficiaires du RSA depuis 2012

Économiser oui mais le département doit aussi faire face à des dépenses toujours plus lourdes au niveau social : le nombre de bénéficiaires du RSA a augmenté de 16 % depuis 2012, les aides aux mineurs étrangers ou les allocations pour les personnes handicapées ont doublé l'an dernier.

Pas question pour autant d'emprunter davantage et le département voudrait absolument éviter d'avoir à utiliser deux leviers délicats : la baisse de l'investissement ou la hausse des impôts, celle de la taxe sur le foncier bâti. Deux solutions qui pèsent sur l'activité économique et la consommation. Mais sera t-il possible de faire autrement ? De faire les économies ailleurs ? il reste trente jours pour répondre.le vote du budget est prévu en décembre.

Le budget du département en 2016 c'était 454 millions d'euros