Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Budget 2021 du département de la Loire : "On l'a pas ce fric ! Vous comprenez ?"

-
Par , France Bleu Saint-Étienne Loire

Le président du département de la Loire Georges Ziegler a répondu aux critiques exprimées par l'opposition sur le budget 2021, le plan de relance de 15 millions d'euros et le non-versement de la prime Covid aux aides à domicile

Georges Ziegler, président du Conseil Départemental de la Loire, a présenté le budget 2021, années des prochaines élections.
Georges Ziegler, président du Conseil Départemental de la Loire, a présenté le budget 2021, années des prochaines élections. © Maxppp - Rémy Perrin

Le budget prévisionnel de 2021 équivalent à 2020 (685 contre 684 millions d'euros) comporte une enveloppe de 15 millions d'euros pour la relance que le vice-président en charge des finances Hervé Reynaud est venu défendre sur France Bleu ce vendredi matin. Elle sera divisée en deux parties : six millions d'euros pour les opérations déjà supervisées par le département et neuf millions d'euros de subventions ciblées aux collectivités et associations. 

Les dossiers retenus seront officiellement présentés le 11 janvier prochain et voté le 1er mars. Mais pour l'opposition, par la voix notamment de Marc Petit, cette enveloppe n'est finalement qu'un jeu d'écriture dans le budget. L'ancien maire de Firminy estime même que l'investissement réel du département ne sera finalement que de quatre millions d'euros.

Pour le socialiste Pierrick Courbon, la faiblesse de l'enveloppe totale théorique, 15 millions d'euros fait de toute façon peine à voir par rapport aux 32 millions du département de l'Ain, 50 millions pour la Saône-et-Loire Le président Georges Ziegler lui répond que la structure des budgets n'est pas la même et que la Loire n'a pas à rougir de cette enveloppe qu'il veut exceptionnelle, au regard du peu de marge de manœuvre étant donné les deux tiers du budget dédiés aux solidarités.

Le symbole du non-versement de la prime Covid 

Dans sa globalité, le budget présenté pour l'année 2021 n'a naturellement pas convaincu l'opposition qui y voit trop de leçons tirées de la crise actuelle. La critique partagée plus ou moins vivement selon la proximité avec le président du Conseil départemental repose sur la fameuse prime Covid qui ne sera pas versée aux aides à domicile dans la Loire. "C'est un très mauvais signal" assure le maire de Boën-sur-Lignon, Pierre Jean-Rochette. 

La Loire est le seul département en France avec le Jura à ne pas verser cette prime. Pas de quoi dire que le département ne fait pas son travail sur la question des solidarités s'emporte l'ex-maire du Chambon-Feugerolles Jean-François Barnier. Mais pour l'opposition, ce dossier est symbolique d'une gestion "pépère" selon le socialiste Pierrick Courbon. Le budget 2021 ressemblerait à s'y méprendre à celui de 2020, sans priorité sur la culture ou l'éducation, sauf qu'entre temps la crise est passée par là. Pour George Ziegler, le président du Conseil Départemental, quand il écoute l'opposition "c'est un concerto pour les dépenses !". Selon lui, impossible d'imaginer élargir le budget pour mieux couvrir certains domaines. Avant de conclure : "On a pas ce fric, vous avez compris ? On n'a pas l'argent !"

Choix de la station

À venir dansDanssecondess