Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Budget participatif de Metz : une tyrolienne, un panneau à chewing-gum, et 575 autres idées

-
Par , France Bleu Lorraine Nord

Les Messins ont foisonné d'idées pour la 7e édition du budget participatif. 577 propositions ont été déposées à la mairie. Plus d'un demi-million d'euros seront consacrés à financer les idées retenues.

La dernière sélection se fera par vote le 3 novembre à 19h15 à l'hôtel de ville de Metz.
La dernière sélection se fera par vote le 3 novembre à 19h15 à l'hôtel de ville de Metz. © Radio France - François Pelleray

Une fois de plus, des centaines d’idées ont été déposées en espérant être financées dans le cadre du budget participatif de la ville de Metz. Pour cette 7e édition, 540.000 euros seront dédiées aux idées retenues. Mais avant, il faut trier, sélectionner par les 577 propositions

A partir du 10 juillet, les services de la mairie échangeront avec les Messins pour dire si leur projet est réalisable. Puis, du 22 septembre au 9 octobre, chacun pourra donner son avis en ligne et le 3 novembre, un vote final sera organisé à l'hôtel de ville, chacun disposera d'une voix.

Une tyrolienne pour Bellecroix

Un citoyen propose de tirer une tyrolienne entre Bellecroix situé sur une butte et le boulevard de Trèves en bas. Cela rappelle cette proposition de Thomas Scuderi pendant la campagne des élections municipales, le candidat parlait d'un téléphérique.

Plus terre à terre, arrêtons de jeter au sol nos chewing-gums. Collons les plutôt sur des panneaux faits pour ça, des panneaux avec des affiches que l’on peut arracher quand elles sont couvertes de chewing-gums. Cela existe à Besançon.

Et puis ce qui agace au moins une personne à Metz, ce sont les aires de jeux qui attirent les jeunes plutôt que des enfants. Donc proposition : "pas d'aires de jeux trop grandes, et pas trop nombreuses".

Connaissez-vous la pêche à l’aimant ? 

La pêche à l’aimant serre à dépolluer les cours d'eau en remontant les objets métalliques. Le problème est qu'il faut une autorisation. Alors, "permettons aux gens de développer cette activité" réclame un citoyen.

Au rayon culinaire, un réfrigérateur en libre-service pour y déposer les aliments qu'on n’a pas eu le temps de consommer avant de partir en vacances par exemple.

Et un verger en libre accès ? "Des mirabelliers évidemment" précise l'auteur. "Et peut-être des pommiers et des pruniers mais déjà juste un ou deux mirabelliers, ce serait bien". Il en faut peu pour être heureux finalement.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess