Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

VIDÉO - Bus, TER, agriculture : Alain Rousset veut une révolution verte pour la région Nouvelle-Aquitaine

Invité de Vendredi politique sur France Bleu Gironde, Alain Rousset, le président de la région Nouvelle-Aquitaine, a annoncé ce vendredi matin sa volonté d'orienter la région vers des politiques plus vertes en matière notamment de transports, d'agriculture ou d'aménagement urbain.

Alain Rousset veut passer les politiques régionales au filtre vert.
Alain Rousset veut passer les politiques régionales au filtre vert. © Radio France - Florence Pérusin

Nouvelle-Aquitaine, France

Le patron de la région Nouvelle-Aquitaine annonce un virage vert ce vendredi matin sur France Bleu pour la Nouvelle-Aquitaine. Et cela commencera par les transports gérés par la région, explique Alain Rousset : "Concrètement, il faut que toute notre flotte de bus - puisqu'on a la compétence aujourd'hui sur les transports scolaires, c'est 5.500 bus qui circulent par jour dans la grande région - passent à l'hydrogène, à l'électrique ou au biogaz. Il faut que les TER passent à l'électrique ou à l'hydrogène."  

Alain Rousset rappelle qu'une expérimentation a déjà été lancée (aux côtés des régions Ile-de-France, Occitanie et Grand-Est) pour un train qui fonctionne à l'hydrogène et que la région a voté 15 millions d'euros. Une feuille de route baptisée Néo Terra sera soumise aux élus régionaux le 9 juillet.

Un accompagnement de l'agriculture

L'ambition d'Alain Rousset d'une politique plus verte, touche bien évidemment l'agriculture : "Il faut qu'on accompagne l'Agriculture dans sa révolution agro-écologique, c'est à dire sortir des pesticides, avoir bien sûr des possibilités pour les agriculteurs de traiter les maladies, mais avec des produits bio-sourcés." 

Prenant l'exemple de fortes chaleurs, parfois jusqu'à 40 degrés la journée, et 20 degrés la nuit en ville, Alain Rousset explicite son projet : "Il faut déminéraliser les villes, végétaliser les villes. Il faut utiliser les eaux grises pour arroser tout cela. Il faut qu'on baisse parfois de 10 degrés la température la nuit." 

L'intégralité de l'interview d'Alain Rousset

Ecoutez l'intégralité de l'interview d'Alain Rousset

Choix de la station

France Bleu