Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Caen : pas d'augmentation de la fiscalité annonce Joël Bruneau

Réélu maire de Caen, Joël Bruneau (LR) était l'invité de France Bleu Normandie ce lundi matin. Alors que les finances des collectivités sont mises à mal à cause de la crise sanitaire, l'édile exclut toute hausse de la fiscalité.

L'hôtel de ville de Caen
L'hôtel de ville de Caen © Maxppp - PHOTOPQR/OUEST FRANCE

Réélu samedi dernier maire de Caen par le conseil municipal, Joël Bruneau était l'invité de France Bleu Normandie Matin. Après être revenu sur la situation dans une école de la commune où une employée municipale a été testée positive au Covid-19, l'édile Les Républicains a lancé un appel au gouvernement pour qu'ils soutiennent financièrement les budgets locaux. . "S'il n'y a pas cette compensation de l'Etat pour maintenir les capacités de financement et donc d’investissement des collectivités, nous aurons beaucoup de mal à financer l’ensemble des projets, a expliqué Joël Bruneau. Pour autant, aujourd'hui, ils restent pertinents. Les défis qui étaient ceux de Caen avant les élections et avant cette crise sanitaire demeurent."

Fort impact de la crise sanitaire sur les finances de Caen-la-Mer

Et pour financer son programme, le locataire de l'Abbaye aux Hommes n'ira pas chercher dans le porte-feuille des habitants. "Ce n'est pas au moment où les Caennaises et les Caennais vont connaitre des difficultés supplémentaires à titre personnel, qu'on doit en rajouter en augmentant la pression fiscale locale" a indiqué celui qui a baissé d'1% les taux d'imposition de la ville, chaque année, lors de son précédent mandat (2014-2020).

"Une éventuelle hausse des impôts ne serait absolument pas à la hauteur des pertes que nous allons enregistrer, poursuit Joël Bruneau. Et en particulier dans les finances de la communauté urbaine plus encore qu'à la ville. Caen-la-Mer voit l’essentiel de ses ressources basées sur l'activité économique. Et on sait très bien que, malheureusement, les conséquences de cette crise amèneront une relative chute de nos ressources."

D'où la volonté du maire de Caen d'obtenir une intervention au plus haut-niveau. "D'autant plus que nous avons l'obligation d'équilibrer nos budgets. Nous n'avons pas le droit au déficit. Donc il nous faudrait un soutien de l'Etat pendant quelques années. On parle de plan de relance, mais ils passe aussi par nous. Par la capacité locale à maintenir des projets qui agiront sur l'emploi dans le monde du bâtiment, des travaux publics."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess