Politique DOSSIER : Les élections législatives avec France Bleu Picardie

Les candidats aux élections législatives dans la Somme

Par Marie-Gaëtane Comte, France Bleu Picardie vendredi 19 mai 2017 à 23:08 Mis à jour le lundi 22 mai 2017 à 11:00

Elections législatives les 11 et 18 mai
Elections législatives les 11 et 18 mai © Maxppp - Vincent Isore

La liste des candidats aux élections législatives a été publiée par la préfecture de la Somme ce vendredi. Ils sont 52 candidats, sur nos cinq circonscriptions. Les élections législatives auront lieu les 11 et 18 juin prochains.

Dans la Somme, il y a 52 candidats au 1er tour le 11 juin prochain. Ils sont 11 dans la 1re (Abbeville-Amiens), 11 dans la 2e (Amiens), 11 dans la 3e (Vimeu), 10 dans la 4e (Corbie-Montdidier) et huit dans la 5e (Albert-Péronne).

La liste publiée par la préfecture de la Somme ce vendredi (voir document PDF ci-dessous) tient compte de l'ordre déterminé par les services de l'Etat pour l'affichage sur les panneaux officiels. Cette liste doit encore être validée par le ministère de l'Intérieur. La campagne commence officiellement le 22 mai 2017. Elle s’achèvera le 10 juin à minuit. Affiches, bulletins professions de foi doivent être envoyées avant ce lundi.

Surprise dans la 5e circonscription de la Somme, le candidat investi par La République en Marche se présente finalement sans étiquette

Après avoir annoncé son retrait de la compétition dans la 5e de la Somme, Thierry Vindevogel est finalement candidat. Le chef d'entreprise de Harponville, se présente sans étiquette. "J'ai été investi à tort, alors qu'un accord se préparait entre le mouvement et Stéphane Demilly". Le député-maire sortant d'Albert, se présente sous l'étiquette LR-UDI.

Autre couac dans la 3e circonscription où Jean-Claude Buisine se présente sous la bannière socialiste, alors qu'il y a une union des gauches

Dans les 2e, 3e, 4e et 5e circonscription de la Somme, socialistes, écologistes et communistes ont décidé de faire cause commune pour faire barrage au Front National et au mouvement la République en Marche. Arnaud Petit, maire PCF de Woincourt , sera donc dans la 3e, face à Jean-Claude Buisine, le député socialiste sortant qui parle "d'arrangements entre sympathisants de Benoit Hamon", et qui dit ne pas avoir été consulté. Il préfère rester fidèle à ses convictions et à l'investiture du PS.