Politique

Canton de Langon : Guillaume Jambard (FN) prêt à se retirer si...

France Bleu Gironde lundi 16 février 2015 à 13:35 Mis à jour le lundi 16 février 2015 à 19:50

Guillaume Jambard ne s'attendait pas à être exclu du FN
Guillaume Jambard ne s'attendait pas à être exclu du FN © Radio France - ® Bénédicte Dupont

C'est ce lundi qu'ont été closes en préfecture les listes de tandems (et suppléants) pour les élections départementales des 22 et 29 mars. Dans le canton de Sud-Gironde, le FN a retiré son investiture à un candidat la semaine dernière mais Guillaume Jambard ne l'entend pas de cette oreille. Son dossier a été validé en préfecture.

Son inscription a été validée par la préfecture ce lundi. Guillaume Jambard peut donc se présenter aux élections départementales le mois prochain dans le canton de Langon. Sa colistière, qui n'est autre que son épouse, est à ses côtés, tous comme ses suppléants. La question, c'est plutôt sous quelle étiquette?

Tous les quatre étaient adoubés par le Front national, jusqu'à l'épisode du tweet pétainiste la semaine dernière . Mardi dernier, Guillaume Jambard poste sur son compte Twitter "Twitter (sic) si vous partager (re-sic) ma devise : Travail, Famille, Patrie ". Il s'agit surtout de la devise du régime de Vichy, régime collaborationniste allié à l'Allemagne nazie pendant la Seconde guerre mondiale.

"Ces trois mots sont-ils devenus des gros mots? Je ne le pense pas. Je ne regrette pas mon tweet, et ce serait un affront d'être évincé à cause de ces mots chers à mon coeur. C'est pour cela que je n'ai pas retiré ma candidature en préfecture."

Ecarté par la fédération girondine, il ne veut répondre que des instances nationales du FN

Dès le lendemain, Jacques Colombier, le patron du FN en Gironde, annonce que Guillaume Jambard est évincé pour les élections et suspendu de ses responsabilités au sein de la fédération. Mais une semaine après la polémique, l'agent immobilier de La Brède n'a pas encore été officiellement démis de sa candidature.

"Tant que je n'ai pas reçu de courrier officiel des instances nationales me désavouant, je reste candidat du Front national à Langon !"

Guillaume Jambard ne compte pas ceci dit s'entêter. Il retirera sa candidature dans le canton de Langon s'il en reçoit l'ordre de Paris.

"Je suis un bon soldat du FN. Si il y a deux listes et que le FN soutient l'autre, cela va tourner au ridicule, personne ne le souhaite. Alors je me retirerais. Et je ne me lancerais pas en dissidence. Mais pour le moment, je n'ai pas de nouvelles de Paris."

Jacques Colombier, le patron du FN en Gironde, a présenté en préfecture un nouveau binôme en lieu et place des époux Jambard pour défendre l'étiquette FN dans le canton de Sud-Gironde. Il ne s'inquiète pas outre mesure : "Guillaume Jambard va recevoir son courrier de Paris, c'est une question de jour. Il devra se retirer, nous ne l'autoriserons pas à se présenter sous les couleurs du Front national ".

Guillaume Jambard s'est vu retirer ses responsabilités dans la 9ème circonscription, mais aucune procédure d'exclusion du FN n'est en cours .

Guillaume Jambard : "Je ne me retirerais que si Paris m'en donne l'ordre"