Politique

Carole Delga : "Je respecte profondément les Catalans"

Par Cyrille Manière, France Bleu Roussillon mercredi 24 août 2016 à 20:00

Carole Delga après son rendez-vous avec les Al-CHemist à Perpignan
Carole Delga après son rendez-vous avec les Al-CHemist à Perpignan © Radio France - Stéfane Pocher

La Présidente de la nouvelle région Carole Delga était à Perpignan pour s'entretenir avec le groupe Al Chemist qui symbolise le mécontentement catalan sur le choix du nom Occitanie. Pour Carole Delga, un retour en arrière n'est pas possible alors elle vante les atouts du pays catalan.

France Bleu Roussillon : Quelle est votre réaction par rapport à la forte mobilisation et réaction des Catalans les dernières semaines ?

Carole Delga :  J'entends cette inquiétude par rapport à la culture catalane, à l'identité catalane. Je voulais vraiment rencontrer le groupe Al Chemists pour leur expliquer le processus du choix du nom mais aussi pour démontrer la volonté de la Région d'accompagner la culture catalane et son développement.

Je respecte profondément les Catalans, leur culture et c'est pourquoi j'ai proposé d'autres mesures après l'annonce du nom Occitanie Pyrénées Méditerranée, qui est sorti d'une consultation institutionnelle mais aussi citoyenne. J'ai donc annoncé ici le 30 juin que je voulais mettre en œuvre un office public de la langue catalane qui puisse justement soutenir la transmission, l'enseignement de la langue catalane, qui puisse également soutenir les manifestations catalanes.

J'ai annoncé  aussi un contrat d'avenir pour les Pyrénées-Orientales, nous devons créer du développement économique et culturel à partir des spécificités des Pyrénées-Orientales et du pays catalan. Je pense aux énergies renouvelables, au train jaune, j'ai déjà fait voter une majoration de subvention pour le train jaune qui doit être un train du quotidien pour les Pyrénées catalanes et aussi un train touristique.

C'est aussi le mémorial de Rivesaltes voulu par Christian Bourquin que nous allons développer. C'est aussi le soutien à la viticulture et à l'agriculture catalane. Je suis respectueuse de la culture catalane et je souhaite son développement. Je suis là pour démontrer ma volonté d'agir en concertation avec les Catalans.

Carole Delga : "Je veux accompagner la culture catalane"

France Bleu Roussillon : Mais vous comprenez que les Catalans se sentent rejetés et ne puissent pas se reconnaître dans la simple appellation "Occitanie" ?

CD : Nous savons très bien que dans la région nous avons des Occitans et des Catalans. Dans la délibération de choix du nom de la région, nous mentionnons les langues catalanes et occitanes. Cette réalité d'être Catalan peut tout à fait exister dans notre région et elle doit même exister. La Région soutiendra la culture catalane et la reconnaissance des Catalans parce que je tiens à ce que les Catalans continuent d'être fiers et moi, je n'ai pas de souci à dire qu'on est en pays catalan.

Carole Delga : "Il y a des Occitans et des Catalans dans cette région"

France Bleu Roussillon : Pourquoi recevoir les AL Chemist plutôt que d'autres associations ou même des politiques ?

CD : J'ai déjà reçu des politiques à plusieurs reprises. La consultation a commencé dès le mois de mars et j'ai donc déjà rencontré des politiques, des acteurs touristiques, économiques et des élus. Je trouvais important de pouvoir entendre le ressenti des Al Chemist qui ont un contact direct avec la population et je voulais leur expliquer les actions de la Région et la procédure mise en place pour ce nom de la région pour éviter les malentendus.