Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Carole Gandon veut "révéler le potentiel" de Rennes

-
Par , France Bleu Armorique

Carole Gandon, candidate à la mairie de Rennes, investie par "La République en Marche", lance officiellement sa campagne cette semaine. Elle était l'invitée de France Bleu Armorique ce lundi matin.

Rennes, Bretagne, France

Investie par "La République en Marche" pour prendre la mairie de Rennes, Carole Gandon entend s'imposer l'an prochain dans un bastion détenu par la gauche depuis 1977.

Renouer avec l'élan donné par... Edmond Hervé !?

Carole Gandon est rennaise et aime sa ville, pour laquelle elle dit avoir un "amour exigent". Elle reconnait que Rennes a longtemps été jugée "novatrice" et "exemplaire en matière de transition environnementale, de mobilité, de vitalité culturelle et économique", mais elle veut renouer avec "l'élan qu'avait donné Edmond Hervé en son temps". 

Carole Gandon reconnait aussi que la maire socialiste actuelle, Nathalie Appéré, a mené a bien un certain nombre de chantiers qui avaient été lancés sous les mandats précédents : "Elle l'a fait de la meilleure façon possible, mais la ville a besoin de se projeter dans l'avenir avec des nouveaux visages, une équipe renouvelée, des talents plus divers".

Certes, référente En Marche pour la présidentielle, porte-parole nationale du parti, Carole Gandon n'a jamais été élue et veut poser "un regard neuf sur la ville", avec une équipe aux "sensibilités différentes" et aussi des personnes expérimentées dont certains, dit-elle, "étaient dans l'équipe de Nathalie Appéré en 2014", ou de "Brunot Chavanat".

Pas de ticket Mairie-Métropole

Même si elle entend rassembler large, Carole Gandon refuse l'idée d'un ticket avec Pierre Breteau, le maire de Saint-Grégoire, chef de file de l'opposition à Rennes Métropole, investi par le MODEM. Bref, la candidate En Marche ne veut pas d'une stratégie "une candidate à la mairie, un candidat à la Métropole". "J'ai des ambitions pour la Métropole (...), le projet que nous construisons, a un périmètre métropolitain".

Pas de ticket avec le MODEM donc, mais des ambitions, aussi métropolitaines.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu