Politique

Réécoutez : Carpentras, ville dynamique ou belle endormie au pied du Ventoux ?

Par Daniel Morin, Aurélie Lagain et Philippe Paupert, France Bleu Vaucluse lundi 3 octobre 2016 à 11:55 Mis à jour le mercredi 5 octobre 2016 à 6:21

Francis Adolphe, maire de Carpentras
Francis Adolphe, maire de Carpentras © Radio France - Philippe Paupert

Francis Adolphe est l'invité de "Rue de la République", l'émission politique et citoyenne de France Bleu Vaucluse le mercredi de 18h30 à 19h. Il se positionne sur les législatives. À réécouter dès maintenant.

Nous vous proposons ce mercredi un nouveau numéro de "Rue de la République", le nouveau rendez-vous politique et citoyen de la rédaction dès 18h30 en partenariat avec Vaucluse Matin.

Trente minutes de direct pour décrypter l’actualité vue d’ici, pour débattre de sujets qui nous concernent et aussi, pour donner du temps à la parole politique. Le tout, à quelques semaines, à quelques mois d’élections importantes et alors que cette parole est jugée par beaucoup, inaudible et discréditée.

Avec Alain Roux de Vaucluse Matin, Daniel Morin reçoit Francis Adolphe, maire de Carpentras.

Francis Adolphe, le maire de Carpentras, explique qu'il est "toujours encarté au PS: oui. Mais je me pose tous les jours la question de savoir si je vais la garder ou pas." Dans Rue De La République mercredi soir, Francis Adolphe salue les interventions à l'étranger: "l'action en Irak, en Afrique, contre les extrémismes, c'est bien. Mais j'entends des gens, des retraités, même les élus des collectivités qui se plaignent. Il y a une différence entre politique nationale et locale. La déception viendrait que c'est nous, les élus locaux, qui prenons les coups".

Réécoutez Rue de la République

"Je ne serai pas candidat aux législatives en 2017" Francis Adolphe, maire de Carpentras

Francis Adolphe assure qu'il ne sera pas candidat aux législatives en 2017. Francis Adolphe veut rester sur le Comtat Venaissain car il a "assez de boulot comme ça: maire de Carpentras, président de la COVE avec vingt-cinq communes". Dans l'émission Rue De La République, Francis Adolphe a confié un scoop à Daniel Morin (France Bleu Vaucluse) et Alain Roux (Vaucluse Matin): "C'est moi qui décide. Si le PS me dit d'être candidat aux législatives, je n'irai pas. C'est un scoop. Au PS, ils ne le savent peut-être même pas mais je ne serai pas candidat".

"Je ne veux pas cumuler les mandats comme les points chez un marchand de pizzas" Francis Adolphe, maire de Carpentras

Francis Adolphe ne sera pas candidat aux législatives

Francis Adolphe ne pense pas encore vraiment aux municipales de 2020: "je ne veux pas cumuler les mandats comme on cumule les points chez un marchand de pizzas. Après deux mandats de maire, je ne songe pas encore au troisième. Quand on est fier de son travail, on peut dire je repars". Concernant les primaires, Francis Adolphe est sollicité pour accorder son parrainage mais il n'a pas encore tranché. Francis Adolphe estime qu’"Emmanuel Macron a de très très bonnes idées. Ira-t-il jusqu'au bout?"

"L'accueil des migrants s'est formidablement bien passé à Carpentras" Françis Adolphe, maire de Carpentras

Carpentras a été la première ville de Vaucluse a accueillir vingt-cinq migrants. Pour Francis Adolphe, "on a fait notre effort. Peut-être aux autres de le faire désormais?" Le maire PS de Carpentras explique qu'il a refusé qu'une motion anti-migrants soit votée en conseil municipal. Francis Adolphe rappelle que des initiatives privées existent: "il y a à Carpentras des familles catholiques qui s'impliquent dans l'accueil des migrants".

TER : "Coup de pression! " - Francis Adolphe

Le maire de Carpentras, le socialiste Francis Adolphe, estime de son côté également que c'est un coup de pression dans les négociations. Il demande à Christian Estrosi à ce que les trains annoncés arrivent à l'heure et tous les jours : "Son boulot, il le fait comme il le veut, si c'est avec la SNCF, tant mieux", commente le maire qui affirme qu'il ne se présentera pas aux législatives l'an prochain.

Francis Adolphe veut que les trains arrivent à l'heure

Partager sur :