Politique

CARTE | Départementales en Alsace : le FN marque le premier tour

France Bleu Alsace et France Bleu Elsass lundi 23 mars 2015 à 1:01

Carte premier tour Bas-Rhin
Carte premier tour Bas-Rhin © Radio France

Jamais le Front national n'a obtenu un score électoral aussi élevé en Alsace : c'est le principal enseignement du premier tour des départementales, ce dimanche. L'UMP restera la principale force politique de la région, tandis que la gauche est balayée, à l'exception de Strasbourg.

Le premier tour des élections départementales 2015 a été marqué par une participation plus élevée que prévue , en Alsace comme dans le reste de la France. Elle s'éleve à 48,83% dans le Haut-Rhin, soit quatre points de plus qu'en 2011, et à 42,50% dans le Bas-Rhin (chiffre non définitif, fin d'après-midi), contre 32,90% en 2011.

A droite, toute

Le FN est quasiment présent partout au second tour . Il arrive en tête dans quatre cantons haut-rhinois : Mulhouse 2, Guebwiller, Ensisheim et Wittenheim. Le parti d'extrème-droite est également premier dans cinq cantons bas-rhinois : Bischwiller, Ingwiller, Sélestat, Saverne et Illkirch. Comme le résume le politologue Richard Kleinschmager sur France Bleu Alsace : "Jamais le FN n'a obtenu un score aussi élevé en Alsace ". 

L'UMP résiste , elle restera la principale force politique dans les deux départements alsaciens. Quant à la gauche , elle est balayée et ne tire son épingle du jeu qu'à Strasbourg : le PS arrive en tête dans quatre des six cantons strasbourgeois. Les Verts ne seront présents que dans un canton, à Sainte-Marie-aux-Mines, sans possibilité de l'emporter.

Le poil à gratter de ce premier tour, le parti régionaliste Unser Land , ne parvient pas à placer de candidat au second tour, mais réalise des percées , comme à Wissembourg (20%) et Saint-Louis (36%). 

Le Haut-Rhin

Le Haut-Rhin compte deux élus au premier tour : Daniel Adrian, maire UDI de Landser et Bernadette Groff dans le canton de Brunstatt. Dans le canton de Colmar 2, Eric Straumann, le chef de file de l'UMP 68, a frôlé l'élection au second tour avec sa co-listière Brigitte Klinkert, mais leur binôme a réalisé un peu moins de 25% des inscrits, il y aura donc un second tour face au binôme FN Marc Coursières et Marion Wilhelm. Sur 17 cantons, on verra au second tour 14 duels FN-UMP . A Wittenheim, ce sera un duel FN-PS, à Sainte-Marie-aux-Mines une triangulaire UMP-FN-EELV.

Le Bas-Rhin

Dans le Bas-Rhin, contrairement aux estimations dans la soirée de dimanche, il n'y a pas d'élus au second tour. . Sur 23 cantons, il y aura au second tour 16 duels UMP-FN et un duel de droite à Hoenheim. A Strasbourg, le PS se maintient dans l'ensemble des six cantons où il affrontera le FN ou l'UMP.

Résultats et réactions dans la matinale spéciale "élections départementales" sur France Bleu Alsace.  

Tous les résultats en Alsace et dans le reste de la France