Politique

CARTE - Élections départementales : 184 candidats dans les 25 cantons de Dordogne

France Bleu Périgord lundi 9 mars 2015 à 6:00

Sur les 25 cantons périgourdins, pas moins de 184 candidatures de binômes ont été enregistrés (soit 92 candidates et 92 candidats) aux élections départementales des 22 et 29 mars 2015. Retrouvez sur notre carte interactive la liste complète et leurs couleurs politiques.

Liste des abréviations : DVD : Divers droite ; DVG : Divers gauche ; EXG : Extrême gauche ; FG : Front de Gauche ; FN : Front national ; PG : Parti de Gauche ; SE : Sans étiquette ; SOC : Parti socialiste ; UD : Union de la droite ; UG : Union de la gauche ; UMP : Union pour un mouvement populaire ; VEC : Europe-Écologie–Les Verts. Déplacez-vous et zoomez pour voir plus clairement, cliquez sur les cantons pour afficher la liste des candidats. Source : ministère de l'Intérieur 

La Dordogne élit 50 conseillers départementaux, 25 binômes hommes-femmes dans 25 cantons pour un mandat de six ans. Les nouveaux cantons périgourdins comptent en moyenne 16.566 habitants. La plus peuplé étant celui de Terrasson-Lavilledieu avec 19.679 habitants sur 28 communes et le moins peuplé, celui de Périgord central autour de la ville de Vergt avec 14.299 habitants sur 38 communes.

Quelque 184 candidats titulaires se présentent dans les 25 cantons, ce qui fait 368 au total si on compte les suppléants. Des listes de la majorité départementale PS, de l’UDD, le groupe d’opposition au conseil général, du Modem, et du Front de Gauche. À noter la présence dans plusieurs cantons de candidats écologistes qui partent de leur côté, contre le PS et le Front de Gauche, mais souvent associés au Parti de Gauche. Le Front national lui pour la première fois est présent dans tous les cantons, et espère en remporter entre un et trois, notamment en bergeracois.

Des points chauds en Dordogne

Certains points chauds se distinguent, en particulier les cantons des candidats déclarés à la présidence du département ne devraient pas leur échapper : Germinal Peiro pour le PS dans le canton de la Vallée de la Dordogne. Et Dominique Bousquet pour l’UMP dans le Haut Périgord noir. Le troisième homme, Thierry Boidé, autre candidat UMP à la présidence, aura fort à faire face au PS Serge Fourcaud dans le Pays de Montaigne et Gurson.

Plusieurs autres points chauds sont à suivre de très près : le canton de la Vallée de l’Homme autour de Montignac convoité par trois listes de gauche, mais aussi par deux listes de droite : les candidats soutenus par l’UMP Nathalie Fontaliran et Jean Montoriol, mais aussi le dissident et influent maire de Montignac Laurent Mathieu, pas investi par son parti.

Le Front national pourrait faire sensation avec de très bons scores dans les cantons de Bergerac-1 et Bergerac-2 mais aussi dans le Pays de la Force, où il sera opposé à Armand Zaccaron, candidat sortant communiste et figure du secteur.

Candidats sortants et cantons redécoupés

À Ribérac, le PS affrontera le tout nouveau maire de Ribérac, l’UMP Patrice Favard, avec son suppléant le fils de l’ancien résistant et maire de Périgueux Yves Guéna. À Saint-Astier, c’est un remake des municipales : l’ancien maire PS battu l’an dernier à Saint-Astier, Jacques Montmarson, affronte la nouvelle maire UMP de la commune Elisabeth Marty, mais cette fois pour le canton. 

Enfin deux cantons à suivre de près : celui de Trélissac, où le sortant et actuel vice-président du Conseil général communiste Francis Colbac et son binôme qui n’est autre que sa fille affrontent deux jeunes candidats UMP dont Nicolas Coûte, l’ancien directeur général du CAPD Rugby. Et puis à Lalinde, c’est le combat des chefs, entre trois sortants, qui se battront pour une seule et unique place : le Modem Marc Mattera, l’UMP Dominique Mortemousque et le PS Serge Mérillou. Sans oublier le patron du PC périgourdin Laurent Péréa, qui se présente dans le binôme Front de Gauche.

Les élections départementales - France Bleu vous explique tout

À LIRE AUSSIFrance Bleu Périgord vous fait vivre les élections départementales en DordogneLes élections départementales avec France Bleu

Partager sur :