Politique

CARTE INTERACTIVE | Départementales 2015 : la gauche perd le Nord, le FN en force dans le Pas-de-Calais

Par Eric Turpin, France Bleu Nord dimanche 22 mars 2015 à 18:00 Mis à jour le dimanche 22 mars 2015 à 23:30

Les élections départementales dans le Nord et le Pas-de-Calais
Les élections départementales dans le Nord et le Pas-de-Calais © Radio France

Retrouvez minute après minute les résultats du premier tour des élections départementales dans le Nord et le Pas-de-Calais avec France Bleu Nord.

La gauche perd le département du Nord

Le Parti Socialiste a perdu le département du Nord. C'est ce qui ressort dimanche du premier tour des élections départementales. Cette hypothèse était envisagée par les sondages mais la perte de la majorité dès le premier tour est plus inattendue.

Dans ce département le plus peuplé de France, où le taux d'abstention définitif atteint plus de 53% (mais c'est mieux qu'en 2011 où l'abstention était de 60% ), le PS ne sera présent dimanche prochain que dans 12 cantons sur 41.

L'autre constat dans le Nord, c'est une forte poussée du Front National, qui arrive en tête de ce premier tour avec 31,8% des suffrages, tandis que l'UMP UDI totalise 30,4% et le Parti Socialiste seulement 19,4%.

Forte poussée du FN

On l'attendait surtout dans le Pas-de-Calais, mais le Front National a donc aussi fait un très bon résultat dans le Nord. Il n'y a que trois cantons dans lesquels il ne sera présent pas dimanche prochain. Celui de Lille 2, où l'UMP Jean-René Lecerf a été élu dès le premier tour et ceux de Lille 5 et de Villeneuve d'Ascq. Là, les socialistes Patrick Kanner et Didier Manier, ancien et actuel président du conseil général, seront opposés à un binôme UMP.

Mais le parti de Marine Lepen sera donc présent dimanche prochain dans 38 des 40 cantons encore à pourvoir. Dans la majorité des cas, il affrontera un couple UMP-UDI. Le Front National est arrivé en tête dimanche dans 20 cantons.

Et son score est parfois très impressionnant : 42% à Denain, 43% à Roubaix 2 et même 43,6 dans le canton de Dunkerque 1. Mais avec le report de voix et le front républicain, il ne devrait pas remporter plus de cinq cantons, selon notre consultant Pierre Mathiot, directeur de Sciences Po Lille.

Déferlante dans le Pas-de-Calais

Le Front National sera systématiquement présent au second tour dans les 38 cantons restant à pourvoir, avec pour adversaires surtout la gauche : 20 duels contre des socialistes ou communistes. Le parti de Marine Le Pen est en ballottage favorable dans 15 de ces cantons, avec de bonnes chances de l'emporter sur Hénin-Beaumont -1, à Harnes, à Wingles, Lens, et peut être aussi Carvin et Douvrin.

Sur le deuxième canton d'Hénin-Beaumont, face au Modem, le FN est très bien placé, tout comme dans deux des duels qui vont l'opposer à la droite, sur Calais-3, un canton pourtant historiquement communistes et à Aire-sur-la-Lys. Et puis le FN contraint ses adversaires à des triangulaires dans douze cantons, où droite et gauche sont souvent devant.

Il est donc en passe de remporter une dizaine de cantons. Tout va dépendre du report des voix, à priori favorable à la gauche, et aussi de l'attitude des électeurs de droite qui n'ont plus de candidat en course, dans plus de la moitié des candidats. Plus que PS et ses alliés, c'est la droite la grande perdante de ce premier tour.

Les résultats dans le Nord, le Pas-de-Calais et partout en France

Les résultats s'affichent au fur et à mesure de leur validation par le ministère de l'Intérieur.

Revivez la soirée du premier tour dans le Nord et le Pas-de-Calais et toutes les réactions à partir de 6h ce lundi en écoutant France Bleu Nord , mais aussi au fil des tweets et ci-dessous.