Politique

CARTE INTERACTIVE - Logements, parcs, routes... après six ans de Ries, quel bilan pour Strasbourg ?

Par Aymeric Robert, France Bleu Alsace mardi 18 mars 2014 à 14:59

Strasbourg quartiers, carte du cuej illustrant le bilan de Ries
Strasbourg quartiers, carte du cuej illustrant le bilan de Ries

Où construit-on des logements sociaux ? Où sont implantés les écoquartiers ? En six ans, la ville a changé. En bien pour les partisans de Ries, "en bétonisation excessive" pour ses détracteurs. A vous de juger via une carte interactive réalisée par les étudiants du Centre universitaire de journalisme de Strasbourg (Cuej).

«Nous avons bétonné Strasbourg ? fait mine de s’étonner Roland Ries dans les studios de France Bleu Alsace. Nous avons construit des logements : 1.500 logements sociaux et 1.500 logements d’accession à la propriété. Soit 18.000 logements sur ma mandature (…). Nous essayons de développer la nature en ville, comme le parc du Heyritz. On a fait du très bon travail.»

Ries-Keller : le logement au coeur de la campagne

La critique de la bétonisation supposée de Roland Ries a le mérite d’être commune à la plupart de ses adversaires politiques. Pour Fabienne Keller, candidate UMP à l’élection municipale, le maire actuel de Strasbourg a «construit du logement, mais il n’a pas construit de la vie» . A l’extrême droite, le candidat Rassemblement Bleu Marine, Jean-Luc Schaffhauser dénonce lui aussi «une bétonisation de la ville et une volonté de donner toujours plus aux promoteurs privés.» François Loos (UDI) propose, lui de multiplier «les jardins protégés et les ilots de fraîcheur»

Choix polémiques

La mandature de Roland Ries aura indéniablement vu un grand nombre de chantiers : logements, bâtiments publics, espaces verts… Un développement qui va à l'encontre de la tendance régionale plutôt atone (cf L'année économique 2012 en Alsace , en format PDF).

Avec des choix plus ou moins polémiques. Un exemple parmi d’autres sur les chantiers à venir : au projet de quartier d’affaires Wacken Europe, qui vient de subir deux ans de retard suite au retrait des droits à construire promis à Bouygues Immobilier, Fabienne Keller préfère son idée d’urbaniser le quartier gare : «20 hectares de ville nouvelle et 450.000 mètres carrés de bureaux» , dans des immeubles qui s’élèveraient sur six étages en moyenne à l’emplacement de l’actuelle gare basse.

Quel est le véritable bilan du marie actuel en matière d’aménagement de la ville ? Roland Ries a-t-il densifié la ville au mépris du bien-vivre? C’est la question posée par les étudiants du Centre universitaire du journalisme.

Strasbourg quartiers (capture d'écran de la carte interactive) carte du cuej illustrant le bilan de Ries
Les Cuejiens y répondent via une carte recensant quatre types de chantier : les équipements publics (gymnases, écoles, maisons de retraite…), les espaces verts, les logements (y compris les logements sociaux), les pistes cyclables et les plus grands travaux d’aménagement urbain (voieries, circulation, restructuration, etc).

Carte réalisée par les étudiants du Cuej

N’ont pas été pris en compte les chantiers annoncés dont les travaux n’ont pas encore commencé, dont l’échéance est incertaine (Bains municipaux), ou qui se sont traduits par un échec (zone de rencontre de la rue de Zurich).

A vous maintenant de vous promener dans la ville grâce à la carte interactive des étudiants du Cuej, de découvrir ou redécouvrir ce qui, en six ans, a remodelé la ville.

Cliquez sur la carte ci-dessous et déplacez-vous sur la carte en relief (vue 45°)

Strasbourg quartiers, carte du cuej illustrant le bilan de Ries (carte lien) - Aucun(e)
Strasbourg quartiers, carte du cuej illustrant le bilan de Ries (carte lien)