Politique

CARTE - Où voter dans l'Hérault pour la primaire de la gauche ?

Par Romain Berchet, France Bleu Hérault samedi 21 janvier 2017 à 9:51

La primaire de la gauche se déroulera les dimanches 22 et 29 janvier
La primaire de la gauche se déroulera les dimanches 22 et 29 janvier © Radio France - Romain Berchet

La primaire de la gauche se tiendra les dimanches 22 et 29 janvier. Dans l'Hérault, 156 bureaux de vote seront ouverts de 9h à 19h.

Les militants et sympathisants de gauche sont appelés à départager ce dimanche les candidats à la primaire lors du premier tour. Dans l'Hérault, 156 bureaux de vote seront installés dans les mairies, les salles des fêtes ou encore les permanences des députés.

Il y a aura 41 bureaux à Montpellier, sept à Béziers et cinq à Sète ou Frontignan, trois bureaux à Maugio et Agde ou encore deux à Bédarieux, Ganges, Lattes, Castelnau-le-Lez ou Clermont-l'Hérault.

Pas de vote par procuration

Pour voter, il faut être inscrit sur les listes électorales au 31 décembre 2016. Attention : pour ceux qui se sont inscrits courant 2016, il faudra présenter un récépissé d'inscription sur les listes électorales. Il faudra aussi payer 1 euros par tour de scrutin.

Sur Twitter, le compte officiel de la primaire citoyenne prévient les citoyens que les pièces d'un, deux et cinq centimes seront refusées pour voter, contrairement à celles de 10, 20 et 50 centimes, un et deux euros.

Il n'est pas pas obligatoire d'être encarté au Parti socialiste ou au Parti radical de gauche ou ailleurs, c'est une primaire ouverte. Mais au moment du vote, il faudra signer une charte d'adhésion aux valeurs de la gauche et des écologistes. Contrairement à un scrutin classique, on ne pourra pas voter à cette primaire par procuration.

Les bureaux de vote seront ouverts de 9 heures à 19 heures.

Quelle participation ?

Impossible de dire combien d'électeurs se rendront aux urnes dimanche 22 janvier pour le premier tour de scrutin au niveau national. Dans l'Hérault, Hussein Bourgi, le premier secrétaire fédéral du Parti socialiste dans le département ne se fixe "aucun objectif".

En 2011, au moment de la première primaire ouverte organisée à gauche, plus de 50.000 Héraultais avaient voté à chaque tour.

  • À VOIR AUSSI - L'interview d'Hussein Bourgi, Premier secrétaire fédéral du PS dans l'Hérault