Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Catherine Bouilhet, élue FN, va découvrir le Conseil municipal à Bordeaux

-
Par France Bleu Gironde

À Bordeaux, le Front national a remporté 6,04 % des voix et signe son retour au conseil municipal après six ans d'absence. Deux élus siégeront au Palais Rohan. Jacques Colombier, tête de liste et déjà conseiller municipal entre 1989 et 2008, et l'inattendue Catherine Bouilhet.

Catherine Bouilhet au lendemain de son élection inattendue au conseil municipal de Bordeaux
Catherine Bouilhet au lendemain de son élection inattendue au conseil municipal de Bordeaux © Radio France - Alice Pozycki

Catherine Bouilhet a eu du mal à y croire. À 53 ans, elle n'est plus seulement gérante d'une société immobilière, elle est aussi élue FN au Conseil municipal de Bordeaux.

La liste Front national emmenée par Jacques Colombier a récolté 6,04 % au premier tour des municipales bordelaises. "Ce résultat n'a pas été une grande surprise, c'est plus ou moins le score que prévoyaient les sondages ", indique le secrétaire général du FN en Gironde, lui aussi élu conseiller municipal après le premier tour.

Si l'extrême droite s'attendait à de tels résultats, l'élection de Catherine Bouilhet en tant que deuxième conseillère municipale FN a surpris tout le monde. A commencer par la principale concernée.

"Nous avons eu les résultats très tard, vers 23 heures. Je ne croyais pas à mon élection." — Catherine Bouilhet

Adhérente au FN depuis 2010

Avant d'être promue n°2 sur la liste de Jacques Colombier, Catherine Bouilhet a été candidate aux cantonales à Saint-Symphorien en 2011 et candidate aux législatives dans la 1ère circonscription de Gironde en 2012.

Elle a toujours partagé les idées du Front national mais a attendu 2010 pour prendre sa carte au parti. Parmi les raisons qui l'ont poussée à adhérer, l'arrivée de Marine Le Pen.

"Marine Le Pen a dédiabolisé le Front national. J'ai tout de suite adhéré à son discours." — Catherine Bouilhet

Pour l'accompagner dans ses premiers pas au conseil municipal, Catherine Bouilhet compte sur l'expérience de Jacques Colombier. "On est un binôme maintenant. Il va me former et j'ai confiance en lui ", conclut la toute nouvelle élue FN.

Conseillère municipale FN à Bordeaux : "C'est une grosse surprise ! Je n'y croyais pas !"

Choix de la station

À venir dansDanssecondess