Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Catherine Séguin, nouvelle préfète de la Loire : priorité au terrain et au dialogue

-
Par , France Bleu Saint-Étienne Loire

Catherine Séguin, la nouvelle préfète de la Loire, a pris ses fonctions ce lundi 24 août à Saint-Etienne. Avec une méthode affichée : dialogue et contact avec le terrain. Et des priorités : gestion de la crise sanitaire, relance économique et sécurité.

Catherine Séguin a pris ses fonctions de préfète de la Loire ce lundi 24 août
Catherine Séguin a pris ses fonctions de préfète de la Loire ce lundi 24 août © Radio France - Véronique Narboux

Après une carrière dans la fonction publique puis dans le privé, Catherine Séguin aborde, à 50 ans, son deuxième poste de préfète. Elle arrive du Gers ; la voici maintenant à la tête de la préfecture de la Loire. "J'ai choisi le métier de préfet, dit-elle, parce que c'est un métier de terrain, de contact et de dialogue : ce sont les trois axes que vous allez voir au quotidien dans mon action." En une phrase, la méthode est résumée. Quant aux dossiers à traiter, ils sont nombreux : crise sanitaire, relance économique, sécurité, entre autres.  

Endiguer la progression de l'épidémie de Covid-19 

Catherine Séguin en fait une priorité absolue. "Il faut, explique-t-elle, protéger la population, endiguer la propagation du virus pour éviter à tout prix un reconfinement, même partiel" car, dans la Loire aussi, le nombre de personnes contaminées est reparti à la hausse. Pour limiter la circulation du virus, la préfète insiste sur la nécessité de porter le masque. Elle reconnaît néanmoins qu'il faudra faire de preuve de pédagogie, car les stéphanois ne semblent avoir tous bien compris dans quelles rues du centre-ville ils doivent porter ledit masque. La préfète prévient aussi qu'il y aura davantage de contrôles et, le cas échéant, des verbalisations. Catherine Séguin promet également une intensification des dépistages. Pour l'heure, au regard de la situation sanitaire, pas d'annulation d'événement(s) en vue, mais la jauge de cinq mille personnes maximum reste en vigueur.  

La relance économique 

Nous traversons "une crise économique d'une ampleur inégalée depuis la fin de la seconde guerre mondiale", constate Catherine Séguin. La relance, promet-elle, se construira avec l'ensemble des services de l'Etat et des forces vives du département. Au-delà du soutien à l'emploi, aux entreprises, la préfète veut aussi traiter la crise sociale avec un soutien aux plus précaires. Au rang des dossiers urgents, elle évoque aussi le monde agricole, éprouvé, cette année encore, par une grave sécheresse.  

La sécurité 

Autre priorité de la préfète : lutter contre l'insécurité sous toutes ces formes, qu'il s'agisse de délinquance, d'incivilités ou de délits routiers. Sur ce point, insiste-t-elle, "les chiffres n'ont pas été bons en dépit d'une période de confinement assez longue. [...] Il n'est pas admissible qu'on laisse faire sur nos routes des gens qui mettent en danger la vie des autres." Elle promet "un mélange subtil de pédagogie, de prévention mais aussi de répression et de contrôles." 

La préfète aime le foot !  

Oui, on verra Catherine Séguin dans le chaudron car la nouvelle préfète aime le foot ! "J'ai été élevée dans l'adoration du ballon rond depuis mon plus jeune âge, confie-t-elle. Saint-Etienne, pour moi, c'est les Verts et le foot." Alors quid de ses futurs rapports avec les supporters des Verts qui ont eu régulièrement maille à partir avec son prédécesseur ? Réponse de l'intéressée : "Mon mode de fonctionnement, c'est le dialogue en permanence mais attention, le dialogue avec des personnes de bonne volonté et qui ont la même appétence pour le respect de l'ordre républicain et des règles qui s'imposent à tous."  

Les alternatives à l'A45 

"Tous les élus que j'ai eu au téléphone m'en parlé !" sourit Catherine Séguin qui mesure les attentes autour de ce dossier. Les partisans de l'autoroute A45 ont bien du mal à digérer l'enterrement du projet mais la préfète confirme que l'heure est désormais au déploiement des alternatives pour améliorer la liaison entre Saint-Etienne et Lyon [il est question notamment d'un nouveau pont au niveau de Givors, pour franchir le Rhône mais aussi de renforcer l'offre ferroviaire, ndlr]. Le dossier reste piloté par la préfecture de région, en lien avec les préfets des départements.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess