Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique DOSSIER : Les élections législatives avec France Bleu Champagne-Ardenne

Législatives : Catherine Vautrin annonce sa candidature et renonce à la présidence du Grand Reims

jeudi 11 mai 2017 à 12:50 - Mis à jour le jeudi 11 mai 2017 à 13:02 Par Aurélie Jacquand, France Bleu Champagne-Ardenne

Catherine Vautrin a annoncé ce jeudi sa candidature pour les élections législatives de juin prochain. Si elle est élue, elle devra quitter la présidence du Grand Reims.

Catherine Vautrin et son suppléant Philippe Salmon
Catherine Vautrin et son suppléant Philippe Salmon © Radio France - Aurélie Jacquand

Reims, France

Elle avait décidé d'attendre le résultat de l'élection présidentielle pour se prononcer, Catherine Vautrin a finalement annoncé ce 11 mai qu'elle se présentait aux élections législatives. La députée Les Républicains sera candidate sous la double étiquette LR-UDI avec Philippe Salmon à ses côtés comme suppléant et Arnaud Robinet en président de son comité de soutien.

"C'était un déchirement, quel qu'aurait été mon choix"

La loi de 2014 sur le non cumul des mandats obligeait Catherine Vautrin à choisir entre son mandat de Député et celui de Présidente du Grand Reims. Un choix difficile explique-t-elle : "Je n'ai jamais autant mûri une décision. Je me levais le matin j'étais à Reims, je me couchais le soir j'étais à Paris et ça a été comme ça pendant deux mois". Si elle est élue députée le 18 juin prochain, Catherine Vautrin devra quitter son poste de Présidente du Grand Reims, mais elle restera conseillère communautaire et municipale. "Je suis une parmi les 205 élus pour travailler au service de nos concitoyens", insiste-t-elle.

La seule chose dont Catherine Vautrin était certaine, c'était qu'elle serait candidate si le Front National venait à prendre le pouvoir. Avec Emmanuel Macron comme Président, c'est l'envie de faire parler son expérience qui a pesé : "C'est important qu'Emmanuel Macron réussisse, mais je ne partage pas tout son projet et c'est pour ça, pour discuter des textes et contrôler l'action du gouvernement que je veux être députée". C'est donc un quatrième mandat que brigue Catherine Vautrin.

Philippe Salmon en suppléant et Arnaud Robinet en président du comité de soutien - Radio France
Philippe Salmon en suppléant et Arnaud Robinet en président du comité de soutien © Radio France - Aurélie Jacquand

Philippe Salmon et Arnaud Robinet à ses côtés

Pour cette nouvelle candidature, Catherine Vautrin aura comme suppléant Philippe Salmon, conseiller départemental et maire de Crugny (près de Fismes). Quant à Arnaud Robinet, qui a fait le choix de renoncer à son poste de député pour conserver celui de maire de Reims, il sera quand même aux côtés de Catherine Vautrin, en tant que président de son comité de soutien. "C'est au-delà du symbole, c'est le lien qui nous unit depuis trois ans, professionnel et amical. Je la soutiendrai", explique-t-il. Arnaud Robinet qui fait figure de successeur tout désigné pour la Présidence du Grand Reims, mais sur ce sujet il préfère attendre avant de s'exprimer. Ce sera aux maires de la communauté de communes de choisir en juillet prochain.