Infos

Ce qu'il faut retenir du second tour des municipales en Basse-Normandie

France Bleu Normandie (Calvados - Orne) et France Bleu Cotentin lundi 31 mars 2014 à 16:25

JM Houllegatte (PS) élu à Cherbourg et J. Bruneau (UMP) élu à Caen.
JM Houllegatte (PS) élu à Cherbourg et J. Bruneau (UMP) élu à Caen. © Radio France

Vague bleue dans le Calvados, résistance de la gauche dans le Cotentin, renouvellement des générations :

#Droite-gauche-droite

Non seulement Caen est passé à droite mais c'est aussi le cas d'Ifs, 3e ville de l'agglomération caennaise, à gauche depuis toujours ou presque, qui a basculé à droite ce dimanche à la faveur d'une triangulaire. La gauche qui perd également Ouistreham et Granville mais qui conserve Alençon avec la réélection d'une courte tête du socialiste Joachim Pueyo. Idem à Cherbourg pour le PS Jean-Michel Houllegatte. À Trouville, le divers-droite Christian Cardon entame un sixième mandat. Échec en revanche du maire sortant de Cabourg, Jean-Paul Henriet. La liste sur laquelle il figurait perd de quatre voix. Échec également du sortant UMP François Digard à Saint Lô dont le poulain a été battu par le DVD  François Brière. Lisieux enfin reste à droite avec la réélection de Bernard Aubril.

#La gauche résiste dans le Cotentin

"La communauté urbaine au milieu de cette vague bleue, c'est une digue rose qui fait face ". La formule est signée André Rouxel, président de la communauté urbaine de Cherbourg, invité de France Bleu Cotentin ce dimanche. Et pour cause, en ce qui concerne l'agglomération cherbourgeoise, même Jean-Michel Houllegatte le maire sortant socialiste de Cherbourg a réussi à se maintenir (à 446 voix près).

#Renouvellement des générations

De nouveaux maires accèdent aux responsabilités et prennent parfois la suite d'élus en place depuis plusieurs années.C'est le cas à Saint-Lô où le maire sortant François Digard ne se représentait pas après 19 ans de mandat. Le conseiller général divers-droite François Brière, qui n'était pas son dauphin officiel, a remporté la majorité des voix et va finalement lui succéder. À Ouistreham, le nouvel élu pourrait être le petit-fils de son adversaire. Romain Bail, 29 ans, est élu sous l'étiquette UMP-CPNT contre le maire sortant PS André Ledran, 82 ans. Celui-ci dirigeait la mairie depuis 1983. Autre nouvelle élue qui symbolise le renouvellement des générations pour ce second tour : la divers-droite Dominique Baudry, première femme maire à Granville.

 

 

Partager sur :