Politique

Ce que pensent les jeunes Savoyards des apprentis jihadistes partis en Syrie

Par Jules Brelaz, France Bleu Pays de Savoie jeudi 24 avril 2014 à 10:28

Près de cinq cents Français seraient partis combattre en Syrie. (image d'illustration)
Près de cinq cents Français seraient partis combattre en Syrie. (image d'illustration) © Maxppp

Bernard Cazeneuve, le ministre de l'Intérieur, a présenté mercredi en Conseil des ministres un plan anti-jihad. Près de cinq cents Français seraient partis combattre en Syrie. Des jeunes Savoyards réagissent à ce phénomène difficile à enrayer.

Le Gouvernement entend lancer des campagnes de sensibilisation au sein de l'Éducation nationale. Une plateforme internet et un numéro vert seront créés pour accompagner les familles. Elles pourraient ainsi signaler un proche ou un jeune qui connaîtrait des risques de rupture ou de radicalisation.

"Je pense que ce sont les vidéos qui circulent et les blogs qui retournent le cerveau de ces jeunes, ils sont embobinés parce qu'ils traversent une période difficile mais dans tous les cas, je trouve cela choquant." —Amira, une mère de famille  à Chambéry.

L'autre volet du plan anti-jihad vise à dissuader les candidats au départs et à lutter contre les filières jihadistes. Les parents auront la possibilité de s'opposer à toute sortie du territoire de leur enfant mineur. Les jihadistes identifiés se verraient eux privés de passeport.

1600 Européens partis faire le jihad en Syrie ? - Aucun(e)
1600 Européens partis faire le jihad en Syrie ?

Ecoutez le reportage de Jules Brelaz à Chambery