Politique

"Nous devons retrouver la fierté d'être Avignonnais", assure le maire Cécile Helle

Par Anne Domece, France Bleu Vaucluse mardi 21 mars 2017 à 10:57

Cécile Helle, maire d'Avignon
Cécile Helle, maire d'Avignon © Radio France - Aurélie Lagain

Elle a été élue il y a trois ans... Cécile Helle, le maire d'Avignon, arrive à mi-mandat. Elle se dit déterminée à poursuivre "la transformation de la ville".

Trois ans passés, trois ans à venir : Cécile Helle, le maire d'Avignon, arrive à mi-mandat. En trois ans, elle a lancé de grands chantiers... Elle a aussi vécu des turbulences dans sa majorité.

Quatre adjoints et un maire de quartier ont quitté ou ont perdu leur délégation : Catherine Bugeon, ancienne déléguée la culture ; Jean-Pierre Cervantès, ex-adjoint aux mobilités douces ; Mounir Yemouni, ancien adjoint aux sports, Darida Belaïdi, qui s'occupait de l'habitat et du logement ; et Amine El Khatmi, ex-délégué aux quartiers Nord.

Pour Cécile Helle, la situation n'a rien d'extraordinaire :

"C'est la vie normale d'un groupe, ce sont les vicissitudes d'un collectif de 38 élus. On voit ça dans de nombreuses municipalités. Moi, je reste concentrée et cohérente."

Cécile Helle le souligne : les tensions au sein de la majorité ne ralentissent en rien son action. Et le maire reste déterminée à "faire bouger sa ville".

De nombreux chantiers sont en cours : chantier du futur tramway menés par le Grand Avignon et chantier de requalification des quartiers St-Didier et Carreterie. L'objectif, assure le maire, est "de revitaliser le centre-ville pour reprendre plaisir à y cheminer et à y consommer".

Le projet tramway

Concernant le chantier du futur tramway, Cécile Helle campe sur ses positions. Elle rappelle qu'elle y était opposée depuis le début, car pour elle, "le projet n'est pas suffisamment ambitieux en matière de transports en commun".

"Je continue de penser que le bus à haut niveau de service aurait mieux répondu aux attentes des usagers car les lignes sont plus longues et incitent davantage les habitants à laisser la voiture. Mais le projet de tram est voté, on doit le réaliser."

La bonne nouvelle, pour Cécile Helle, c'est que tout au long du tracé, l'espace public va être rénové : les réseaux, les voiries, les trottoirs, les façades. "Ce sera un vrai plus pour les habitants des quartiers traversés."

Le projet stade nautique

"La rénovation du stade nautique n'a pas été simple à mettre sur pied", souligne Cécile Helle. L'équipement, fermé en 2010, est aujourd'hui très dégradé. Mais il fait l'objet d'un projet ambitieux qui vise à répondre aux attentes de tous les usagers :

"Les nageurs des clubs auront un bassin d'entraînement de 50 mètres, chauffé l'hiver. Il y aura deux espaces ludiques pour les familles et pour les ados. Il faut retrouver la convivialité des lieux, les gens n'attendent que ça."

La ville investit 19 millions d'euros dans ce projet de rénovation.

Cécile Helle, maire d'Avignon

La propreté

La propreté reste une priorité du maire d'Avignon. Mais sur ce point, il reste "une large marge de progression", reconnaît Cécile Helle.

Elle a décidé d'accentuer ses efforts de renouvellement de matériel (500.000 à 600.000 euros investis chaque année) et de continuer à enfouir les conteneurs. Pour l'instant, on compte sur Avignon 29 sites de conteneurs enfouis.

"Mais la propreté, c'est l'affaire de tous", rappelle Cécile Helle :

"Je vois encore trop d'actes d'incivilité. Nous allons devoir passer à une phase de sanctions, avec des amendes infligées à ceux qui sont pris sur le fait."

D'ailleurs, la brigade de l'environnement va être renforcée : elle va passer de trois à une dizaine d'agents d'ici la fin du mandat.

Cécile Helle veut aussi, dans les trois ans à venir, redynamiser le centre-ville en favorisant l'implantation de commerces et en menant de grands chantiers de rénovation :

"Nous devons retrouver la fierté d'être Avignonnais."

Cécile Helle veut poursuivre les projets de développement

Tout cela sans augmentation d'impôts : c'est un engagement que prend Cécile Helle jusqu'en 2020.