Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Ces communes de la Corrèze où une dynastie est à la mairie depuis des décennies

-
Par , France Bleu Limousin

Il y a des communes où une famille occupe longtemps le conseil municipal et même le fauteuil du mairie. Des sortes de dynasties communales. C'est le cas par exemple en Corrèze à Lubersac et à Chamboulive mais où cela va s'arrêter en mars prochain. Les deux maires ne se représentent pas.

Noël Martinie, à gauche, et Jean-Pierre Decaie, ont choisi de ne pas se représenter en raison de leur âge.
Noël Martinie, à gauche, et Jean-Pierre Decaie, ont choisi de ne pas se représenter en raison de leur âge. © Radio France - Philippe Graziani

Vinatier à Seilhac, Coutaud à Peyrelevade, Decaie à Lubersac ou encore Martinie à Chamboulive. Ces noms et ces communes corréziennes ont été ou sont encore indissociables. Dans ces communes le même nom revient sinon tout le temps en tout cas très souvent dans la composition du conseil municipal voire sur le fauteuil du maire. De véritables dynasties qui planent sur l'histoire d'une commune.

Un Decaie durant plus d'un demi-siècle

A Lubersac il faut même être déjà âgé pour se souvenir d'un maire qui ne s'appelle pas Decaie. Il y a eu Jean Decaie durant 30 ans et ensuite Jean-Pierre Decaie son fils durant 25 ans. "On est des Lubersacois et nous sommes très très fiers d'avoir pu contribuer au développement et à l'enrichissement de Lubersac" explique Jean-Pierre Decaie qui a décidé ne ne pas briguer un nouveau mandat. "C'est bien quand il y a un peu de changement" explique Marie-Josée, une habitante de la commune, même si elle affirme que Jean-Pierre Decaie et son père ont été de bons maires. Jean-Pierre Decaie en souriant dit la même chose. "50 ans de Decaie ça commence à suffire !"

Un siècle de Martinie

A Chamboulive c'est même un siècle de dynastie Martinie qui pourrait s'achever ce 22 mars prochain avec le départ de Noël Martinie. Son père et avant lui grand-père ont été élus, certes pas en tant que maires. De fait mis à part durant 6 ans, il y a toujours eu un Martinie à la mairie de Chamboulive depuis 1922. "Pour moi c'est pas une question de dynastie. Je crois qu'on a tous été imprégnés par le côté social de rendre service, de bien faire" explique Noël Martinie. Mais la fibre familiale parle tout de même lorsqu'il explique qu'il pourrait y avoir encore après le 22 mars un Martinie au conseil municipal. L'un de ses fils a en effet décidé de se présenter sur une liste.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu