Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique DOSSIER : Incendie de Notre-Dame

Ces élus bretons prêts à donner de l'argent pour reconstruire Notre-Dame de Paris

mardi 16 avril 2019 à 19:56 Par Benjamin Fontaine, France Bleu Armorique et France Bleu Breizh Izel

Après l'incendie de la cathédrale Notre-Dame de Paris, plusieurs élus bretons ont fait savoir qu'ils voulaient débloquer des fonds pour financer la reconstruction de l'édifice.

Incendie de Notre Dame de Paris le 15 avril 2019. Les flammes.
Incendie de Notre Dame de Paris le 15 avril 2019. Les flammes. © Radio France - Nathanael Charbonnier

Région Bretagne, France

Les dons promis par plusieurs grandes fortunes et entreprises pour la reconstruction de la cathédrale Notre-Dame, dévastée lundi soir par le feu, approchaient ce mardi après-midi les 700 millions d'euros. En Bretagne, plusieurs collectivités on fait savoir qu'elles allaient faire un geste pour financer les travaux.

Dès mardi matin, David Robo, le maire Les Républicains de Vannes (Morbihan) a expliqué sur Twitter qu'il allait répondre à l'appel lancé par le président de l'association des maires de France, François Baroin. 

"C'est un geste logique. Ce n'est pas la première fois que nous l'avons. Depuis l'incendie du Parlement de Rennes nous sommes attentifs au patrimoine. En 2015, lorsqu'une partie des remparts de Dinan s'est effondrée nous avons versé 10.000 euros à la fondation du patrimoine," explique son adjoint François Ars.

Quelques minutes plus tard, toujours sur Twitter, Nathalie Appéré, la maire de Rennes, a elle aussi fait connaître son intention de participer à l'élan de solidarité nationale.  Une délibération sera soumise au conseil municipal au mois de juin. Le montant de l'aide n'a pas encore été décidé.

Loïg Chesnais-Girard, président de la région Bretagne, propose aussi que la collectivité participe à la souscription nationale. "Après l'effroi nous sommes maintenant dans le temps de la solidarité " écrit-il sur Twitter. La proposition sera soumise lors de la prochaine réunion des élus régionaux.

D'autres élus ont fait part de leur volonté de participer à la reconstruction. C'est le cas du président du Morbihan, François Goulard, du maire de Plédran dans les Côtes-d'Armor. La ville de Quimper fera elle aussi une proposition.